•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les skieurs étaient nombreux sur les pistes lors de la semaine de relâche

Des skieurs sur les pistes de ski

Les skieurs dévalent les pistes du Mont Kanasuta (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-André Landry

Malgré les nombreuses mesures sanitaires en place et les quelques journées froides observées, les deux stations de ski alpin de la région dressent un bilan positif de cette première semaine de relâche vécue en période de pandémie.

La directrice générale du Mont-Vidéo, Kathy Lévesque, affirme avoir presque atteint la capacité maximale lors de la majorité de la semaine.

Comme toujours durant la semaine de relâche, on a eu beaucoup d’achalandage. Notre plus grosse journée, cette année, ça a été le mercredi. Sinon, c’était normal pour une semaine de relâche, avec quand même beaucoup de gens. On a dû pas mal tous les jours partir notre troisième remontée, le t-bar, pour limiter les files d’attente au quadruple. Donc oui, on a eu une belle semaine de relâche achalandée , affirme-t-elle.

Deux skieurs sont sur une remontée mécanique de station de ski.

Seules les personnes d'une même résidence peuvent embarquer dans la même remontée.

Photo : Radio-Canada / Hugo Belanger

Du côté du Centre plein air Mont Kanasuta, le directeur général, Alain Vanier, se dit satisfait du nombre de visiteurs malgré les températures parfois au-dessous des normales saisonnières.

Ça a super bien été. C’est sûr que mère Nature n’a pas trop collaboré, il a quand même fait froid tous les jours, mais les gens étaient passablement présents. On a eu une petite baisse [par rapport aux semaines de relâche précédentes], mais ça a été une bonne semaine , indique-t-il.

M. Vanier s’estime satisfait du respect des mesures sanitaires en place, même si de nombreux skieurs n’étaient pas familiers avec celles-ci.

C’est sûr que cette semaine, on avait près de 50 % de notre clientèle qui skie seulement durant cette semaine-là. Ces gens-là sont moins familiers avec les mesures. On devait être plus nombreux sur le terrain, parce que nos clients réguliers sont habitués aux mesures, mais ce n’est pas le cas pour tout le monde. Alors on a dû répéter un peu plus, parce que c’était des gens qui ne viennent pas souvent , confie-t-il.

M. Vanier est persuadé que le mont Kanasuta puisse demeurer ouvert jusqu’à Pâques, et même au-delà.

C’est sûr qu’on fait du ski jusqu’à Pâques. Cette semaine, il annonce de la pluie deux jours, mais c’est normal. Chaque printemps, chaque mois de mars, on a ces conditions-là qui arrivent. On a même une fin de semaine prévue après Pâques. Donc ça va vraiment dépendre des conditions, mais on vise être ouverts pour Pâques , confirme-t-il.

Même son de cloche du côté du Mont-Vidéo, où Kathy Lévesque espère que la glisse puisse se poursuivre jusqu’à la mi-avril.

Cette semaine avec la pluie qui s’en vient, on s’est arrangés dans la montagne pour tenter de préserver nos conditions encore un bon bout , conclut-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !