•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : une nouvelle victime à Ottawa alors que la vaccination s'accélère

Un proche-aidant pousse une personne en fauteuil roulant dans la rue.

La vaccination de masse contre la COVID-19 se poursuit, cette semaine, à Ottawa, pour les personnes de 80 ans et plus à risque, dans de nouveaux secteurs très touchés de la ville.

Photo : Brian Morris

Radio-Canada

La COVID-19 a fait une victime de plus à Ottawa au cours des dernières 24 heures. Santé publique Ottawa (SPO) rapporte également 57 nouvelles infections au coronavirus sur son territoire, lundi. En Outaouais, sept nouvelles infections à la COVID-19 viennent s’ajouter au bilan.

Depuis le début de la pandémie, 443 personnes ont succombé à la COVID-19 dans la capitale fédérale où 15 167 cas du virus ont été confirmés. Parmi les personnes infectées, 14 211 d’entre elles sont rétablies, selon la santé publique.

SPO surveille 513 cas actifs sur son territoire. Lundi, 29 personnes luttent contre le virus dans un centre hospitalier d’Ottawa, dont trois aux soins intensifs.

Campagne de vaccination élargie à Ottawa

Alors que le nombre de cas confirmés de COVID-19 a fracassé la barre des 15 000 au cours du dernier week-end, SPO confirme l’élargissement de sa campagne de vaccination à un plus grand nombre, à compter du vendredi 12 mars.

Dès lundi, les personnes âgées de 80 ans et plus - nées en 1941 ou avant - recevant des soins à domicile et celles qui résident dans 14 nouvelles zones prioritaires désignées par les autorités de santé peuvent prendre rendez-vous pour se faire vacciner, au 613-691-5505.

SPO met à la disposition du public un outil pour déterminer l'admissibilité (Nouvelle fenêtre) au vaccin.

Au total, 12 nouveaux centres de vaccination éphémères seront déployés dans ces nouveaux secteurs.

Les 14 quartiers ciblés pour la vaccination dès le 12 mars 2021 :

  • Bayshore-Belltown

  • Carson Groves-Carson Meadows

  • Greenboro-Est

  • Hawthorne Meadows

  • Hunt Club-Est–Communauté de l’Ouest

  • Hunt Club Park

  • Basse-Ville

  • Manor Park

  • Overbrook-McArthur

  • Parkwood Hills

  • Sheffield Glen

  • Stewart Farm

  • Vanier-Nord

  • Vanier-Sud

Travailleurs de la santé, Premières Nations et 90 ans et plus

Par ailleurs, à compter du mercredi 10 mars, les travailleurs de la santé qui sont en contact direct avec des patients pourront consulter le site SantepubliqueOttawa.ca pour prendre un rendez-vous afin de recevoir le vaccin.

C'est important de reconnaître les personnes dont le travail est essentiel pour assurer la santé et la sécurité de la population d'Ottawa, a expliqué la médecin chef en santé publique d'Ottawa, la Dre Vera Etches, dans un message diffusé sur Twitter.

Tous les aînés de 90 ans et plus - nés au plus tard en 1931 - pourront également prendre leur rendez-vous mercredi pour la vaccination qui débute le vendredi 12 mars.

SPO rappelle aussi que les membres de la communauté des Premières Nations, des Inuits et des Métis âgés de 50 ans et plus sont actuellement admissibles.

Mathieu Fleury, en entrevue à l'extérieur.

Le conseiller municipal de Rideau-Vanier, à Ottawa, Mathieu Fleury (archives)

Photo : Radio-Canada

La campagne de vaccination de masse pour les personnes âgées de 80 ans et plus qui habitent le sud de la ville, ainsi que pour les clients des refuges pour sans-abri, a débuté le 5 mars à Ottawa.

Selon le conseiller municipal d’Ottawa, Mathieu Fleury, l'opération semble être sur la bonne voie.

Je peux me baser sur ce qu’ils ont fait la semaine dernière pour la même population, les aînés de plus de 80 ans dans le sud de la ville, et tout semble avoir bien été. On a une équipe qui, de semaine en semaine, se rode et qui est prête à vacciner, a commenté le conseiller municipal du quartier Rideau-Vanier.

Faible hausse en Outaouais

En Outaouais, le nombre de décès liés à la COVID-19 reste stable, lundi. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais rapporte toutefois sept nouveaux cas du coronavirus sur le territoire depuis les dernières 24 heures. Il s'agit du plus faible nombre de nouveaux cas depuis le 12 février.

Le virus a jusqu’ici fait 163 victimes dans la région et infecté 6467 personnes. Parmi elles, 6091 sont maintenant guéries.

Le CISSS de l’Outaouais surveille 222 cas actifs du virus dans la région, une baisse de six cas par rapport au bilan de dimanche.

Trois patients sont hospitalisés à l’Unité COVID-19 de l’Hôpital de Hull, dont une personne qui lutte contre le virus aux soins intensifs.

27 nouveaux cas dans l'est ontarien

Dans l’est ontarien, les autorités rapportent 27 nouveaux cas de COVID-19 au cours de la fin de semaine. Le nombre de décès est quant à lui resté stable dans la région.

Le Bureau de santé de l’est de l’Ontario (BSEO) a enregistré 2897 cas de contamination de COVID-19 sur le territoire depuis le début de la pandémie. Selon les autorités de santé publique, 2651 personnes ont vaincu le virus.

La COVID-19 a fait jusqu’à maintenant 68 victimes dans l’est ontarien. Le BSEO surveille 178 cas actifs et huit éclosions en activité dans la région qu’il dessert. Actuellement, cinq patients atteints de la COVID-19 sont hospitalisés dans un établissement de l’est ontarien.

Dans son point de presse, lundi, le médecin hygiéniste et directeur général du BSEO, le Dr Paul Roumeliotis, a précisé que le secteur de Cornwall a vu son nombre de cas actifs remonter de façon graduelle au cours des deux dernières semaines, tirant la moyenne mobile hebdomadaire de la région vers le haut. Celle-ci frise actuellement les 40 cas pour 100 000 résidents.

De leur côté, les Comtés unis de Prescott et Russell, qui n’ont enregistré aucun nouveau cas au cours de la dernière fin de semaine, suivent une trajectoire descendante depuis une dizaine de jours.

Les taux de positivité et de reproduction sont toujours dans [la zone] orange. Nous avons cependant 15 cas reliés aux variants. (...) Pour nous, c’est un message important. Vous voyez que les chiffres vont en augmentant. Ce ne sont pas de bonnes nouvelles. Ceci à mon avis est très important. Il faut qu’on continue avec le respect étroit des [mesures] de santé publique. Nous sommes à la limite, a prévenu le Dr Roumeliotis.

Nous sommes maintenant dans une position pour vraiment planifier pour le mois prochain.

Une citation de :Paul Roumeliotis, médecin hygiéniste et directeur général du BSEO

Par ailleurs, le BSEO indique que la région va dorénavant recevoir de 4000 à 5000 doses des vaccins Pfizer-BioNTech et Moderna, par semaine. Le système de prise de rendez-vous sera opérationnel le 15 mars, a précisé le Dr Roumeliotis, qui compte lancer la deuxième phase de la vaccination, notamment pour les personnes de 60 à 79 ans, en avril.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !