•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination générale : certains secteurs du Nord n'ont toujours pas communiqué de date

Une infirmière administre un vaccin.

Santé publique Sudbury et districts s'occupera plus tard cette semaine de la vaccination pour les personnes âgées de 80 ans et plus. À North Bay, le bureau de santé n'a pas encore donné de date.

Photo : Santé publique Sudbury et districts

Alors que certains bureaux de santé ont déjà commencé à vacciner la population générale ou ont annoncé les dates des premières séances sur leur territoire, dans d’autres régions, les bureaux de santé sont encore en train de planifier la vaccination de masse.

Dans le Timiskaming, la vaccination des 80 ans et plus pourrait commencer la semaine prochaine.

Santé publique Algoma et le Bureau de santé Porcupine n’ont toujours pas précisé de date pour le début de la vaccination de la population générale, mais prévoient également un commencement dans les prochaines semaines.

Le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound (BSDNBPS) compte commencer la vaccination contre la COVID-19 pour la population générale dans les prochaines semaines, en débutant par les personnes âgées de 80 ans et plus, sans préciser de dates.

Lors d’un point de presse, lundi matin, la directrice de la stratégie d’immunisation du district de North Bay-Parry-Sound, Andrea McLellan, a indiqué que les informations sur la réservation seront communiquées bientôt.

Elle précise que, contrairement à d’autres bureaux de santé publique, le BSDNBPS n’a pas en ce moment son propre système de réservation en ligne.

Nous allons utiliser le système de réservation provincial qui, je crois, sera opérationnel le 15 mars, et nous espérons que notre centre d’appel sera opérationnel dans une semaine environ, pour permettre aux résidents admissibles de prendre rendez-vous.

Une citation de :Andrea McLellan, directrice de la stratégie d’immunisation du district de North Bay-Parry Sound

Les principales séances de vaccination dans les prochaines semaines auront lieu à North Bay, Parry Sound, Nipissing Ouest, Mattawa et dans le secteur de Sundridge.

Des séances pourraient s’ajouter dans d’autres communautés.

La façade d'un immeuble.

À North Bay, la Ville utilisera notamment l’aréna Memorial Gardens comme centre de vaccination de masse, selon le maire Al McDonald.

Photo : Radio-Canada

Mme McLellan ignore pour l’instant si les pharmacies du district pourront distribuer les vaccins contre la COVID-19.

Elle affirme que cela dépendra du résultat d’un projet pilote dans des pharmacies du Sud de l’Ontario et des consignes de la province.

Le Dr Jim Chirico, médecin hygiéniste du BSDNBPS, a rappelé que les pharmacies sont un partenaire important de la campagne annuelle de vaccination contre la grippe.

Mme McLellan a par ailleurs indiqué que la vaccination se poursuit cette semaine pour les groupes prioritaires, dont les travailleurs de la santé et le personnel des foyers de soins de longue durée.

Nous sommes prêts à vacciner les sans-abri et nous allons travailler avec les refuges, ajoute-t-elle.

Mme McLellan croit que le bureau de santé peut réussir à offrir une première dose du vaccin à tous les résidents du district qui le souhaitent d’ici la fin juin, tel qu’espéré par Rick Hillier. Ce dernier dirige le groupe de distribution des vaccins contre la COVID-19 en Ontario.

Nous pensons être en mesure de respecter la date du 30 juin, à condition de disposer d’une quantité suffisante de vaccins.

Une citation de :Andrea McLellan, directrice de la stratégie d’immunisation du district de North Bay-Parry Sound

Nous avons atteint les objectifs que nous nous étions fixés lorsque nous disposions d’assez de vaccins, a-t-elle précisé.

Tous les résidents des foyers de soins de longue durée du district avaient reçu une première dose avant le 10 février.

Le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound a par ailleurs recensé un nouveau cas de COVID-19 sur son territoire depuis vendredi, alors que la région se déconfine.

Une étape franchie pour l'opération Immunité dans les régions éloignées

La province a indiqué lundi par voie de communiqué que tous les résidents admissibles de 32 communautés autochtones isolées du Grand Nord ontarien ont pu recevoir une première dose du vaccin contre la COVID-19.

Un élément clé de notre plan de distribution des vaccins contre la COVID-19 consiste à veiller à ce que les résidents et les collectivités autochtones de l'Ontario soient protégés, a déclaré Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé.

Un avion se prépare à décoller.

La Nation Nishnawbe Aski et Ornge, le service ambulancier aérien de l’Ontario, coordonnent la vaccination dans les Premières Nations du Nord de l’Ontario. Les Rangers canadiens appuient leurs opérations.

Photo : Facebook/Ornge

L'administration des deuxièmes doses a commencé, et l'opération Immunité dans les régions éloignées devrait se terminer d'ici la fin du mois d'avril.

La vaccination générale commence à Thunder Bay et à Sudbury

La vaccination des personnes de 85 ans et plus a commencé le 3 mars à Thunder Bay. Les personnes qui ont entre 80 et 84 ans suivront bientôt.

Après de fortes augmentations des cas entre le 5 et 7 mars dans le district de Thunder Bay, le nombre a baissé quelque peu, avec 30 nouvelles infections signalées lundi.

À Sudbury, des séances de vaccination sont prévues pour les 11 et 12 mars pour les personnes âgées de 80 ans et plus.

Les travailleurs des foyers de soins de longue durée de Sudbury ont reçu leur première dose à la fin du mois de février.

La médecin hygiéniste en chef de Sudbury, Penny Sutcliffe, rappelle que l’approche ontarienne vise les populations qui sont plus à risque de contracter des maladies graves.

En raison du nombre limité de doses disponibles, un tirage au sort sera effectué parmi toutes les personnes admissibles qui se seront inscrites.

Cette façon de faire est critiquée par Beth Mairs, une résidente du Grand Sudbury, car elle estime que ce n'est pas équitable pour les gens isolés qui n'ont pas d'aide pour s'inscrire sur le site web du bureau de santé publique.

Ça ne me semble pas être une bonne mesure de santé publique.

Une citation de :Beth Mairs, résidente du Grand Sudbury

Elle note que même s'il est possible d'appeler le bureau de santé pour s'inscrire, l'information, y compris le numéro de téléphone, est principalement communiquée en ligne.

Ça a peut-être été corrigé, mais j'ai une amie qui a appelé le numéro, et personne n'a répondu, ajoute Mme Mairs.

Santé publique Sudbury et districts, maintenant en zone rouge, a enregistré 40 cas de plus pendant la fin de semaine.

Pour sa part, le Bureau de santé du Nord-Ouest a indiqué la semaine dernière que la vaccination de la population générale, par tranche d’âge décroissante, commencera seulement en avril dans cette région.

Avec les informations de Bienvenu Senga

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !