•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Terre-Neuve-et-Labrador signale 3 nouveaux cas de COVID-19

Une aiguille introduite dans une fiole du vaccin de Moderna.

Il y a actuellement 84 cas actifs à Terre-Neuve-et-Labrador.

Photo : CBC / Grant Linton

Les autorités sanitaires à Terre-Neuve-et-Labrador annoncent la découverte de trois nouveaux cas de COVID-19 dans l’est de la province. Tous les nouveaux cas sont liés à des contaminations déjà signalées.

Il y a 84 cas actifs de COVID-19 dans la province et trois personnes atteintes du virus sont aux soins intensifs.

La situation s'améliore puisque deux semaines plus tôt, il y avait 406 cas actifs.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Fin de l'enquête dans la zone sanitaire Labrador-Grenfell

La médecin hygiéniste en chef, la Dre Janice Fitzgerald, annonce la conclusion de l’enquête entourant un cas de COVID-19 dépisté dans la région sanitaire Labrador-Grenfell. La santé publique n’a pas identifié la source de la contamination.

La Dre Janice Fitzgerald s'est tout de même voulue rassurante. Elle explique que les contacts étroits de la personne atteinte de la maladie sont en isolement et qu’il n’y a pas contamination communautaire.

19 000 vaccins seront livrés cette semaine

Terre-Neuve-et-Labrador devrait recevoir environ 19 000 doses des vaccins Moderna et Pfizer-BioNTech cette semaine, selon le ministre de la Santé, John Haggie.

Ces nouvelles livraisons représentent une augmentation importante — la province n’a reçu qu’environ 40 000 doses depuis l’approbation du premier vaccin contre la COVID-19, en décembre dernier.

John Haggie affirme que le gouvernement pourrait avoir offert une première dose de vaccin à toute la population adulte d’ici la dernière semaine de juin. Il dit être en discussions avec les associations provinciales de médecins et de pharmaciens pour déterminer le rôle que ces derniers vont jouer dans la vaccination du grand public.

Un retour au niveau d’alerte 4 pour la péninsule d’Avalon?

La Dre Fitzgerald annoncera vendredi si la péninsule d’Avalon va passer au niveau d’alerte 4. La région, qui a connu une éclosion du variant britannique le mois dernier, est au niveau maximum d’alerte depuis le 12 février.

Le reste de la province est au niveau 4 depuis un peu plus d’une semaine.

Selon la Dre Fitzgerald, la santé publique éliminera les restrictions très graduellement, même si le nombre de nouveaux cas a chuté au cours des derniers jours.

Elle explique aussi que les règles pour les activités de groupe et les sports d’équipe doivent désormais être beaucoup plus sévères pour protéger contre les nouveaux variants du coronavirus.

Il faut considérer les risques liés aux activités d’équipe [...] et il faut réduire les rassemblements, explique-t-elle, en rappelant que l’éclosion du variant britannique a mené à l’annulation du vote en personne dans toute la province.

Les risques sont différents ces jours-ci. C’est comme si on faisait face à un nouveau virus, ajoute-t-elle. Il faut être plus prudent et il ne faut pas présumer que la vie peut reprendre comme avant.

Retour de la bulle atlantique en avril?

Deux provinces ont maintenant évoqué la possibilité du retour de la bulle atlantique en avril. La bulle atlantique permettait aux résidents des quatre provinces de l’Atlantique de voyager entre les régions sans période d’isolement.

Dimanche, le premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, a dit vouloir rétablir la bulle régionale en avril et rouvrir ses frontières au reste du pays d’ici la fin de l’année.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, veut être prudent, mais estime qu’une bulle régionale d’ici régionale d’ici avril est possible.

Nous évaluerons les données au fur et à mesure, affirme Andrew Furey.

Jeudi dernier, le premier ministre néo-brunswickois, Blaine Higgs, a dit qu’il souhaite le retour de la bulle atlantique dès cet été.

M. Higgs a dit qu'une discussion sur la réouverture des frontières entre les provinces de l'Atlantique aura probablement lieu en avril. M. Furey a dit lundi que les premiers ministres n’ont pas récemment eu de discussions formelles sur la bulle.

Fraude concernant la vaccination

Des responsables du ministère de la Santé ont aussi mis en garde les résidents de Terre-Neuve-et-Labrador contre une fraude téléphonique, lundi.

Des fraudeurs contactent des citoyens en leur demandant de payer pour prendre rendez-vous pour obtenir un vaccin, et aussi de payer pour obtenir une dose de vaccin.

Les autorités rappellent que le vaccin et son administration sont gratuits.

Si vous recevez ce genre d'appel, vous pouvez contacter la police.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !