•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : des bibliothécaires aident des aînés à prendre rendez-vous

Un téléphone sur un bureau.

Les employés des bibliothèques donneront un coup de pouce pour la vaccination des 80 ans et plus dans la région de Waterloo.

Photo : Shutterstock / chainarong06

Radio-Canada

Des employés des bibliothèques dans la région de Waterloo, en Ontario, et de Hamilton, aideront les aînés à prendre rendez-vous au téléphone pour recevoir le vaccin contre la COVID-19.

La chef adjointe de la Police régionale de Waterloo, Shirley Hilton, explique que 8000 résidents de 80 ans et plus ont demandé à ce qu'on communique avec eux par téléphone lorsque ce serait leur tour de se faire vacciner.

Lors de leur pré-inscription, ces aînés pouvaient choisir entre un appel, un texto ou un courriel comme forme de communication pour prendre rendez-vous.

Nous n'arrivions pas à joindre ce segment de la population aussi rapidement qu'on le souhaitait, dit Mme Hilton, qui chapeaute le plan de la Ville contre la COVID-19 . Mais grâce à l'aide du personnel des bibliothèques, on va pouvoir maintenant accélérer la confirmation des rendez-vous.

En date de vendredi dernier, plus de 23 500 résidents s'étaient pré-inscrits dans la région de Waterloo, y compris plus de 14 500 aînés de 80 ans et plus.

Toutefois, contrairement à plusieurs autres régions, Waterloo n'est pas encore prête pour la vaccination de masse.

En outre, la Ville de Hamilton a annoncé que les employés de la bibliothèque publique prêteront également main forte aux cliniques de vaccination, à compter du 15 mars.

Pour l'heure, la ville de Markham assure que son réseau de bibliothèques municipales ne sera pas réquisitionné dans la mesure où son modèle de vaccination est différent de celui de Waterloo, a répondu la Ville.

Vaccination à différentes vitesses

À l'heure actuelle, seules les personnes ayant déjà un rendez-vous et appartenant aux groupes prioritaires de la première phase de la vaccination sont admissibles à Waterloo.

L'Hôpital Grand River à Kitchener continue, lui, à vacciner les travailleurs de la santé.

Une clinique publique doit ouvrir dans l'ancien Rona à Cambridge, mais pas avant la semaine du 22 mars. La Ville planifie aussi immuniser le public au centre de santé communautaire Langs à Cambridge, qui pourrait ouvrir plus tard cette semaine, selon Mme Hilton.

Avec des renseignements fournis par CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !