•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Couvre-feu : le nombre de contraventions en baisse à Sherbrooke, malgré la relâche

Une voiture du Service de police de Sherbrooke devant le palais de justice de Sherbrooke.

Les policiers de Sherbrooke ont remis moins de constats au cours de la dernière semaine. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Martin Bilodeau

Radio-Canada

Le Service de police de Sherbrooke (SPS) a remis 39 constats d'infractions pour non-respect du couvre-feu au cours des sept derniers jours, c'est une trentaine de moins que la semaine précédente.

Pour la même période, le SPS a remis 6 constats pour des rassemblements illégaux, soit 13 de moins que lors du dernier bilan. Il y a eu une très belle baisse. Les gens ont respecté le couvre-feu. Je pense qu’on a le goût de passer à autre chose, indique Isabelle Gendron, porte-parole du SPS.

Cette diminution survient alors que les policiers avaient été appelés à être encore plus vigilants pendant la semaine de relâche scolaire. D'ailleurs, des effectifs supplémentaires ont été déployés la semaine dernière. On avait des effectifs en place pour répondre, s’il y avait lieu, à des débordements, poursuit Mme Gendron.

Ça s’est bien passé. [...] On a eu une bonne réponse de la population de Sherbrooke.

Une citation de :Isabelle Gendron, porte-parole du SPS

Au total, une cinquantaine d’interventions ont eu lieu la semaine dernière notamment sur les circuits de motoneiges et de véhicules hors route, dans les parcs, les espaces verts, les patinoires ou encore au Mont-Bellevue.

Constats en baisse à Bromont également

De son côté, le Service de police de Bromont n'a remis que deux constats d’infraction pour rassemblement interdit pendant la même période.

Le service de police souligne par ailleurs avoir fait beaucoup de prévention autour des commerces et du centre de ski.

Le maire avait également appelé la population à respecter les règles afin de prévenir une troisième vague, ce printemps.

Tout juste avant la semaine de relâche, six adultes réunis autour d'un feu de camp avaient reçu un constat de 1500 $ chacun.

La Régie de police de Memphrémagog a, quant à elle, remis 7 constats pour non-respect du couvre-feu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !