•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quel avenir pour les finissants du Conservatoire?

Les finissants du Conservatoire de Québec, Promotion 2021

Les finissants du Conservatoire de Québec, Promotion 2021

Photo : Radio-Canada / Olivia Laperrière-Roy

En 2020, lorsque tout s'est arrêté en raison de la pandémie, les finissants du Conservatoire d'art dramatique ont vu leur dernière année lourdement hypothéquée. En est-il de même de leur avenir?

Lorsque la COVID est arrivée, on s'est fait dire que tout arrêtait pour deux semaines, se souvient Lauriane Charbonneau, qui s'apprêtait à terminer sa troisième et dernière année au Conservatoire de Québec.

Sur le coup, je me suis dit : "Enfin, une pause! Je vais pouvoir me reposer et apprendre mon texte calmement. Entre la formation au Conservatoire et le travail, l'horaire est chargé 7 jours sur 7. C'est vraiment intense, explique-t-elle. Après ça, c'est devenu un mois et ensuite, on a réalisé qu'on ne retournerait pas à l'école.

On aperçoit une jeune femme au regard déterminé.

Lauriane Charbonneau, finissante du Conservatoire de Québec, promotion 2020

Photo : Marie Tan

L'année scolaire s'est donc terminée sans collation des grades, sans spectacle devant public, emportant Lauriane et toute sa cohorte dans un grand vertige.

On est diplômés, mais on n'a pas eu de graduation, explique la jeune comédienne. On n'a pas eu les auditions du Quat'sous, qui nous permettent de nous faire voir à Montréal, de nous trouver un agent ou de nous faire engager par des théâtres.

Ce que la jeune femme appelle les auditions du Quat'Sous, ce sont les auditions générales tenues depuis 35 ans par le Théâtre de Quat'Sous afin de soutenir la relève. Au fil du temps, ces auditions sont devenues un rendez-vous incontournable pour les professionnels du milieu culturel. Sans celles-ci, l'avenir se complique.

Jacques Leblanc, en studio

Jacques Leblanc, directeur du Conservatoire d'art dramatique de Québec

Photo : Radio-Canada / Alice Chiche

Leur première année de vie professionnelle a été très difficile, confirme le directeur du Conservatoire de Québec, Jacques Leblanc. Plusieurs parmi eux se sont quand même débrouillés. Il y en a un qui fait une websérie et d'autres qui ont été engagés pour travailler sur les spectacles des finissants.

Embouteillage

Heureusement, les finissants de l'an passé pourront participer aux auditions générales qui auront lieu en 2021, tout comme ceux qui terminent en mai prochain. Des auditions qui se travaillent en temps normal longtemps à l'avance, avec le soutien des professeurs.

Seuls pour répéter leur texte, les finissants de 2020 seront-ils aussi bien préparés pour passer les auditions que leurs confrères finissant dans quelques semaines, qui, eux, auront eu le soutien nécessaire?

Lauréanne Dumoulin, finissante au Conservatoire de Québec, Promotion 2021 
On aperçoit une jolie jeune femme blonde

Lauréanne Dumoulin, finissante au Conservatoire de Québec, Promotion 2021

Photo : Émilie Hébert

Lauréanne Dumoulin termine actuellement sa formation en art dramatique au Conservatoire. Elle aura donc le soutien des enseignants pour préparer ses auditions, mais elle n'en est pas moins inquiète.

Toutes les productions depuis 2020 sont reportées à cette année et aux prochaines années, remarque-t-elle. On a l'impression d'un décalage : quand est-ce que nous, on va pouvoir avoir notre place?

Nous, on a peur d'être la cohorte COVID, la cohorte oubliée!

Une citation de :Lauréanne Dumoulin, finissante au Conservatoire en 2021

Même inquiétude du côté du théâtre Premier Acte, qui a le mandat de favoriser la diffusion de projets théâtraux des jeunes artistes de la relève.

Le directeur général et artistique de Premier Acte, Marc Gourdeau

Le directeur général et artistique de Premier Acte, Marc Gourdeau

Photo : Radio-Canada

Il y en a beaucoup là-dedans qui sont impliqués dans des projets de Premier Acte, mentionne le directeur général et artistique du théâtre, Marc Gourdeau. Des projets qui ne se sont pas fait l'an passé, pas fait cette année. Ils sont en attente.

J'ai peur qu'on en perde.

Une citation de :Marc Gourdeau, au sujet des finissants qui se sont retrouvés sans possibilité de travailler

Ce qui est particulièrement malheureux pour l'instant, c'est que très peu, voire aucune initiative n'a été annoncée afin de venir en aide à la relève théâtrale. Cela dit, autant du côté de Premier Acte que du côté du Trident, on nous a assuré qu'on travaillait à mettre sur pied des projets.

Un avenir incertain

Quand on interroge les élèves du Conservatoire au sujet de leur futur, ils hésitent à répondre, puis s'avancent : l'avenir est incertain.

Les finissants du Conservatoire de Québec
Promotion 2020

Les finissants du Conservatoire de Québec Promotion 2020

Photo : Lauriane Charbonneau

Ils ont l'énergie de la jeunesse et ils espèrent s'en tirer à force de projets personnels.

Je pense que sortir de l'école, c'est toujours angoissant, affirme Lauriane Charbonneau, qui est également autrice et illustratrice. J'ai de la chance, car j'ai des contrats, mais j'ai des amis qui n'ont rien et ça atteint leur estime d'eux-mêmes.

L'avenir est flou, dit aussi Lauréanne Dumoulin, un peu désabusée. Il y a plus de solidarité, mais personnellement, il y a un gros néant par rapport à l'avenir. C'est des temps très étranges pour être artiste, conclut-elle.

Lueur d'espoir à l'horizon, le récent déconfinement permettra à Lauriane Charbonneau de participer à une production de Premier Acte intitulée La nuit du 4 au 5 en avril et Lauréanne Dumoulin pourra monter sur scène à l'occasion de son spectacle de fin d'année, en mai, au Conservatoire d'art dramatique de Québec.

Bonne nouvelle : Les finissants de 2020 sont désormais suivis par un professeur du Conservatoire pour préparer les auditions du Quat'Sous et la grande audition du Conservatoire.

Par ailleurs, ils pourront recevoir leur diplôme en présence de leurs familles le soir de la Grande Audition du Conservatoire, le 24 mai prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !