•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le multi-instrumentiste acadien Jean-Marie « Pit » Benoit est décédé

Jean-Marie Pit-Benoit, guitariste autodidacte de grand talent.

Jean-Marie « Pit » Benoit à la guitare.

Photo : Janic Godin

Radio-Canada

Le multi-instrumentiste et compositeur Jean-Marie « Pit » Benoit, originaire de la Péninsule acadienne, s’est éteint à l’âge de 65 ans, dimanche, à Bathurst, des suites d'un cancer.

Le musicien du Nouveau-Brunswick était entre autres reconnu par ses pairs de la communauté artistique acadienne pour son talent exceptionnel à la guitare.

Autodidacte, il maniait plusieurs instruments.

Il a fait partie du trio B3, formé en 1998 avec Théo Brideau (violon, mandoline) et David Boutin (clavier, accordéon).

Jean-Marie Pit Benoit était le principal compositeur des arrangements musicaux du groupe, et jouait de la guitare et de l'harmonica.

Aujourd'hui, je perds un grand ami et compagnon musical par excellence avec qui j'ai eu l'honneur et le bonheur de jouer pendant plus de 25 ans, a écrit David Boutin dans une publication Facebook dimanche.

Il a aussi accompagné régulièrement la chanteuse Sandra Le Couteur en spectacle.

C'est toute la communauté artistique qui est en deuil.

Une citation de :Sandra Le Couteur, chanteuse

C'était un être extraordinaire [...] Il avait l'intelligence de l'émotion de la musique, ça transcendait quand il jouait, a confié cette dernière à Radio-Canada.

Il jouait avec son cœur. C'était senti ce qu'il faisait, et c'était un bon compositeur.

En 2005, Pit Benoit a remporté le prix du compositeur au Festival en chanson de Petite-Vallée.

En 2019, le guitariste sortait son premier album, Avec le temps, qu'il décrivait comme un rêve de longue date.

Les détails entourant ses obsèques n'ont pas encore été communiqués.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !