•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le marché des fermiers du port d’Halifax déménage

L'entrée principal de l'édifice dans lequel se trouve le marché.

Le marché public dans le port d'Halifax le 29 février 2020.

Photo : CBC / Anjuli Patil

Radio-Canada

Le marché des fermiers du port d’Halifax déménage : il opte pour une nouvelle formule en plein air dès la semaine prochaine, à peine à 300 mètres plus loin de son emplacement actuel.

Le gigantesque hangar sur le front de mer abrite le marché des fermiers du port d’Halifax depuis plus de dix ans, mais cette fin de semaine était la dernière où les marchands s’y sont rassemblés.

Les vendeurs ont connu des difficultés financières depuis plusieurs années et la pandémie a aggravé le problème. Depuis quelques semaines, petit à petit, quelques kiosques ferment et des marchands plient bagage.

Ce n’est pas la fin toutefois, seulement une formule qui change : le marché s’installera dans le pavillon 22 durant les mois d’hiver. Puis, pendant les mois les plus chauds, il se tiendra en plein air, grâce à des chapiteaux et d’autres installations permanentes.

Le but, selon les responsables, est de recréer le modèle en plein air, qui a du succès en Europe et qui, selon plusieurs, devrait en avoir autant à Halifax.

En temps normal, au printemps, à l’été et à l’automne, le pavillon 22 est le débarcadère pour les passagers des bateaux de croisières. Le marché sera donc sous leurs yeux en arrivant, sauf cette année, en raison de la pandémie.

Des commerçants heureux de ce nouveau chapitre

Le vendeur Abdelmajid Jedidi croit que ce changement sera en faveur des commerçants.

On sera plus exposés vis-à-vis de la clientèle, explique-t-il.

L’autre avantage, croit M. Jedidi, c’est l’accessibilité pour les clients, puisqu’il affirme en avoir entendu plusieurs se plaindre du stationnement actuel.

Le problème sera toutefois résolu au nouvel emplacement puisque le stationnement est beaucoup plus spacieux.

Clients à l'intérieur du marché public.

Le marché public dans le port d'Halifax en janvier 2021.

Photo : CBC / Taryn Grant

Les espaces occupés anciennement par le marché seront transformés en laboratoire pour l’industrie du transport : un centre de recherche et d’innovation pour les entreprises locales.

Il sera question d’y développer des technologies d’expédition, de transport et des solutions pour améliorer les chaînes d’approvisionnement et de logistique.

Ce déménagement n’est pas une décision subite. Depuis plusieurs années, on cherche à rendre le marché plus viable, puisqu’il connaît des difficultés financières.

Il a occupé ces espaces à temps plein, mais ce sont les fins de semaine, soit seulement deux jours par semaine, qu’il est surtout actif. Et avec les défis qu’apporte la pandémie, la situation s’est aggravée, et les vendeurs ne le cachent pas.

Le marché compte plus de 270 ans d’histoires, moi je ne connais que les 10 dernières, mais si le prochain chapitre est tout aussi coloré, on doit s’attendre à beaucoup de belles histoires devant nous.

Une citation de :Bob Dunsworth, vendeur au Marché des fermiers du port d’Halifax

Au cours de sa longue vie, le marché des fermiers a, pour la grande majorité du temps, accueilli le public en plein air.

C’est donc un retour à la bonne vieille recette originale, dès la semaine prochaine.

Avec les renseignements de Stéphanie Blanchet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !