•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rassemblement illégal à Stoneham : « de la provocation », selon le maire

Les policiers ont mis fin à un rassemblement de 36 personnes dans un chalet loué sur le territoire de la municipalité.

Le rassemblement a eu lieu dans ce chalet du chemin Blanc

Le rassemblement a eu lieu dans ce chalet du chemin Blanc.

Photo : Radio-Canada / Camille Carpentier

Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont épinglé 36 personnes rassemblées illégalement samedi soir dans un chalet de Stoneham-et-Tewkesbury. Chacune d'entre elles a reçu un constat d'infraction de 1550 $. Le maire de la municipalité, Claude Lebel, dénonce une forme de « provocation ».

Le chalet en question est situé sur le chemin Blanc, au pied de la station touristique Stoneham. Selon les autorités, ce sont des citoyens qui y ont constaté un rassemblement de plusieurs personnes et alerté les policiers.

Ces derniers sont arrivés sur les lieux vers 20 h 30 et ont aussitôt interrompu la soirée en vertu des règles sanitaires en vigueur. Chacun des participants s'est vu remettre un constat d'infraction de 1500 $.

Déploiement policier dans une rue enneigée

Plusieurs policiers se sont présentés sur place.

Photo :  Radio-Canada/Courtoisie

Selon la SQ, plusieurs participants ont refusé de collaborer, si bien que certains d'entre eux se sont vu remettre des constats d'infraction supplémentaire, notamment pour avoir entravé le travail des policiers ou insulté un agent de la paix.

Il aura fallu plusieurs heures aux agents pour identifier l'ensemble des participants, poursuivant leur opération jusqu'aux petites heures du matin. Selon nos informations, des personnes rassemblées ne provenaient pas de la région de la Capitale-Nationale.

« Provocation inutile »

Le maire de Stoneham-et-Tewkesbury, Claude Lebel, s'est désolé d'apprendre que de tels gestes avaient été commis dans sa municipalité. Je ne peux que m'étonner de ce type de rassemblement là, a-t-il réagi dimanche matin. Je ne peux qu'implorer les gens de faire preuve de patience et d'intelligence.

Le maire Claude Lebel

Le maire Claude Lebel

Photo : Radio-Canada

Il a souligné que les citoyens de Stoneham-et-Tewkesbury avaient été exemplaires depuis le début de la pandémie. Que certaines personnes se permettent ces comportements relèvent selon lui de la provocation. C'est inutile, je pense, pour le temps qu'on traverse en ce moment.

M. Lebel aimerait également savoir comment ces personnes s'y sont prises pour réussir à louer un chalet malgré les interdictions de rassemblement intérieur.

Rappelons que la région de la Capitale-Nationale doit passer en zone orange, lundi.

En zones rouge et orange, les rassemblements dans les domiciles privés (maison et chalet) à l'intérieur ou à l'extérieur sont interdits.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a rappelé dimanche que malgré le passage en zone orange pour plusieurs régions de la province, ce n'est pas le moment de voyager inutilement entre régions.

Avec la collaboration de Félix Morrissette-Beaulieu

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !