•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les 13 familles du Togo engagées par Nadeau Ferme Avicole sont arrivées au N.-B.

Quatre personnes posent dans un jardin.

De gauche à droite : Tado Ahoga, Yawo Mensah, Djamillatou Abassa et Aboudel-Kahr Adam

Photo : Courtoisie

Radio-Canada

Les 13 familles du Togo, en Afrique de l'Ouest, qui vont s'établir dans la région du Haut-Madawaska au Nouveau-Brunswick pour le travail, sont arrivées à Moncton samedi soir.

Elles sont actuellement en quarantaine dans un hôtel.

Au total, ce sont 25 adultes et 18 enfants qui vont s'installer dans la région.

Nadeau Ferme Avicole a recruté ces 13 familles africaines pour pallier le manque de main-d'œuvre dans son abattoir du nord-ouest de la province.

L'extérieur du bâtiment en hiver.

L'abattoir Nadeau Ferme Avicole le 22 janvier 2021 à Saint-François-de-Madawaska au Nouveau-Brunswick.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

L’abattoir de près de 300 employés à Saint-François-de-Madawaska connaissait d’énormes difficultés à pourvoir ses postes vacants, et le recrutement local n’a pas fonctionné.

Le sous-sol de l’église de Baker-Brook est actuellement rempli d’articles de tout genre pour aider ces nouveaux arrivants familles africaines à s’établir dans la région.

Ce sont les citoyens du Nord-Ouest et de la Baie-des-Chaleurs qui ont fait don de plusieurs biens, après que le maire de la Communauté rurale de Haut-Madawaska ait fait un appel à tous.

Plus de 100 nouveaux arrivants se sont établis dans le Haut-Madawaska au cours des deux dernières années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !