•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : resserrement des mesures sanitaires dans l’est du comté de Lanark

Des masques sur une table.

Les municipalités de Mississippi Mills, de Carleton Place et de Beckwith sont visées par un ordre de la santé publique.

Photo : getty images/istockphoto / mihalec

Radio-Canada

La médecin-hygiéniste du Bureau de santé du district de Leeds, Grenville et Lanark a donné un ordre visant à resserrer les mesures sanitaires dans l’est du comté de Lanark, samedi, en raison de l'augmentation des cas de COVID-19.

Avec ce resserrement, la Dre Paula Stewart souhaite restreindre les opportunités pour la population de se rassembler dans les municipalités de Mississippi Mills, de Carleton Place et de Beckwith.

Le but de cette ordonnance est d’aider à contrôler la propagation communautaire de la COVID-19 qui a lieu dans la partie est du comté de Lanark, explique-t-elle dans un communiqué.

L’ordre prévoit entre autres la fermeture des installations sportives telles que les patinoires pour le curling et les arénas privés. Les installations intérieures, notamment pour le soccer et le tennis, sont aussi visées par l’ordonnance.

Les clubs doivent aussi interrompre les réservations pour des rassemblements privés.

Pour leur part, les lieux de culte peuvent poursuivre leurs activités. Des restrictions plus importantes sont toutefois en place pour les événements sociaux.

Les salles de banquet peuvent poursuivre leurs opérations, et les réceptions de mariage sont aussi autorisées, mais seulement les événements qui sont organisés et gérés par un établissement sont permis, avec des mesures supplémentaires.

À l’intérieur des restaurants et des bars, seuls les membres d’un même ménage peuvent s’asseoir à la même table.

Les restaurateurs et les propriétaires de bars doivent aussi collecter les informations de leurs clients, et le personnel doit porter un masque médical.

Le Bureau de santé du district de Leeds, Grenville et Lanark est actuellement en zone verte du cadre d’intervention pour la COVID-19 de l’Ontario.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Un ordre en place pour les 14 prochains jours

L’ordre sera en place pour les deux prochaines semaines, mais pourrait cependant être raccourci ou prolongé au besoin, souligne le Bureau de santé.

Les personnes ne se conformant pas à l’ordre s’exposent à des amendes de 5000 $ par jour.

Samedi matin, la région comptait 49 cas actifs de COVID-19 dont 48 ont été enregistrés au cours de la dernière semaine.

Mercredi, les autorités de santé rapportaient 20 cas de contamination et avaient averti la clientèle d’un restaurant de Carleton Place qu’ils avaient été exposés au virus à plusieurs reprises à la fin du mois de février.

La santé publique avait toutefois expliqué que ces cas pouvaient être liés à un rassemblement privé du mois dernier où les gens ne portaient pas de masque et ne prenaient pas les précautions nécessaires.

Cette même journée, un premier cas de variant a été détecté dans la région.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !