•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le dalaï-lama reçoit sa première dose de vaccin contre la COVID-19

Le dalaï-lama se fait vacciner.

Le chef spirituel bouddhiste a reçu sa première dose de vaccin contre la COVID-19.

Photo : AP

La Presse canadienne

Le dalaï-lama, chef spirituel tibétain âgé de 85 ans, a reçu samedi sa première dose de vaccin contre le coronavirus dans un hôpital de la ville de Dharamsala, dans le nord de l'Inde.

Après avoir reçu l'injection, il a exhorté les gens à être courageux et à se faire vacciner. Cette injection est très, très utile afin d'éviter certains problèmes graves, a-t-il déclaré.

Le Dr G.D. Gupta, de l'hôpital Zonal, où le vaccin a été administré, a déclaré aux journalistes que le dalaï-lama avait été observé pendant 30 minutes après l'injection.

Il a proposé de venir à l'hôpital comme un homme ordinaire pour se faire vacciner, a-t-il déclaré. Dix autres personnes vivant dans la résidence du dalaï-lama ont également été vaccinées, a-t-il ajouté.

Ces 11 personnes ont reçu le vaccin Covishield, développé par l'Université d'Oxford et la pharmaceutique basée au Royaume-Uni AstraZeneca, et fabriqué par le Serum Institute of India.

Le dalaï-lama a fait de Dharamsala son quartier général en 1959, fuyant le Tibet après un soulèvement raté contre la domination chinoise.

La Chine ne reconnaît pas le gouvernement tibétain en exil et accuse le dalaï-lama de chercher à séparer le Tibet de la Chine.

Le dalaï-lama nie être un séparatiste et dit qu'il ne fait que plaider pour une autonomie substantielle et la protection de la culture bouddhiste de la région.

L'Inde a par ailleurs confirmé plus de 11 millions de cas de coronavirus et plus de 157 000 décès depuis le début de la pandémie.

Le pays, qui arrive au deuxième rang mondial en matière de nombre de cas, derrière les États-Unis, a lancé sa campagne de vaccination en janvier en commençant par les travailleurs de la santé et les autres travailleurs de première ligne.

Plus tôt ce mois-ci, l'Inde a étendu sa campagne de vaccination aux personnes âgées et aux personnes souffrant de problèmes de santé importants.

Avec les informations de l'Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !