•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Walter Gretzky, cet homme au « cœur d'or », conduit à son dernier repos

Les deux hommes rient de bon cœur dans le vestiaire des Oilers.

Wayne Gretzky avec son père Walter et le trophée Conn Smythe en 1985.

Photo : Reuters / Reuters Photographer

Radio-Canada

Les funérailles de Walter Gretzky, célèbre patriarche du hockey canadien, se sont tenues modestement dans sa ville natale de Brantford, en Ontario, samedi après-midi.

La famille Gretzky dit qu’elle savait que la fin approchait pour Walter depuis la mi-février.

Le père du plus grand joueur de hockey de l’histoire avait récemment subi une grave blessure à la hanche, et il a rendu l’âme, jeudi, après avoir lutté contre la maladie de Parkinson et d'autres problèmes de santé ces dernières années.

Des bâtons de hockey, des cartes et des fleurs sont vus sur un banc de neige à côté de la place de stationnement réservée de Walter Gretzky au centre sportif Wayne Gretzky à Brantford, en Ontario, vendredi, après l'annonce de la mort de Walter.

Des bâtons de hockey, des cartes et des fleurs sont vus sur un banc de neige à côté de la place de stationnement réservée de Walter Gretzky au centre sportif Wayne Gretzky à Brantford, en Ontario, vendredi, après l'annonce de la mort de Walter.

Photo : Cole Burston

Mais il avait un amour pour la vie et il ne voulait pas partir, a souligné Wayne Gretzky lors de la cérémonie, samedi.

Walter Gretzky est mort à l'âge de 82 ans. Son décès a provoqué une avalanche d'hommages, et les éloges se sont multipliés pour saluer l’homme qui a nourri les incroyables talents de Wayne sur la célèbre patinoire de la famille Gretzky à Brantford, en Ontario.

C'était un homme remarquable qui aimait la vie, aimait la famille, a déclaré Wayne Gretzky, samedi, en ajoutant que nous serions un monde bien meilleur s'il y avait plus de gens comme mon père.

Pandémie oblige, la messe funéraire était limitée à la famille du défunt. Mais des centaines de personnes — dont de nombreux enfants portant des chandails Gretzky — se sont rassemblées devant l'église anglicane St-Mark de Brantford, située à environ 100 kilomètres à l'ouest de Toronto.

C’est une période difficile, a déclaré Wayne, qui a souligné que la mort de son père n'était pas liée au coronavirus. Lors de son éloge, sa voix craquait et les larmes coulaient dans ses yeux.

Je suis tellement fier du fait que tant de personnes lui ont tendu la main et lui ont rendu de si beaux hommages, car il le mérite. Il a un cœur d'or.

Les deux hommes se prennent dans leurs bras.

Wayne et Walter Gretzky lors d'une cérémonie avant le dernier match de l'illustre numéro 99.

Photo : Reuters / Reuters Photographer

Selon le fils, Walter Gretzky était présent à chaque étape de la carrière de Wayne, qui a cumulé quatre Coupes Stanley avec les Oilers d'Edmonton, tout en devenant le leader de tous les temps de la LNH pour les buts, les aides et les points.

Employé chez Bell pendant plus de trois décennies — et longtemps après que son fils est devenu la plus grande vedette du hockey — Walter est resté un symbole de dévouement.

C’était un homme profondément humble, a déclaré le révérend Dr Tim Dobbin, qui a présidé les funérailles diffusées en direct sur CBC. Il ne disait que la vérité. La parole de Wally valait de l’or.

Fils d'une mère polonaise et d'un père russe, Walter Gretzky a joué au hockey mineur et junior, mais a déclaré plus tard dans la vie qu'il n'était jamais assez bon pour évoluer professionnellement.

Il serre la main de la gouverneure générale lors d'une cérémonie à Rideau Hall.

Walter Gretzky a reçu l'Ordre du Canada en 2007, remis par la gouverneure générale Michaëlle Jean.

Photo : Reuters / Chris Wattie

Il est venu ici, sa famille, en tant qu'immigrant, a déclaré Wayne. Ils sont venus ici parce qu'ils voulaient une vie meilleure.

Au moment où le cortège funèbre de Walter Gretzky s'est éloigné de l'église, certains des enfants qui attendaient à l’extérieur du bâtiment tapaient leurs bâtons de hockey sur le trottoir à l'unisson — un envoi parfait pour le père du hockey canadien.

Walter Gretzky laisse dans le deuil ses cinq enfants — Wayne, Kim, Keith, Glen et Brent — ainsi que de nombreux petits-enfants et arrière-petits-enfants. Phyliss, sa femme depuis 45 ans, est décédée d'un cancer du poumon en 2005 à 64 ans.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !