•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ouvrir un commerce malgré la pandémie

Des bonbons se retrouvent sur les étagères d'un commerce.

C'est en pleine pandémie que l'entreprise Les Trésors de Sébastien a ouvert ses portes à Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Radio-Canada

La pandémie a forcé bon nombre d’entreprises à fermer leurs portes en raison du contexte économique difficile. Cela n’a pas empêché des entrepreneurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean de se lancer en affaires et de relever les défis imposés par la COVID-19.

Jennifer Rousseau est copropriétaire d'Emma Joie. L’entreprise qui a pignon sur rue à Jonquière accueille la clientèle depuis le 4 mars.

On ne fournit plus! On ne fournit plus! On se dit : " mon objectif, ce serait tant de personnes avec un panier moyen de tant de dollars ". On a quadruplé cela, jeudi. Ensuite, on s'est dit que vendredi ça allait être tranquille. Non, c'était pire, raconte-t-elle.

Une artisane prend des bombes de bain.

L'entreprise Emma Joie a ouvert se porte, à Jonquière, au début du mois de mars.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

D'autres entrepreneurs ont dû modifier leur plan d'affaires afin de mieux s'adapter aux conditions actuelles. C’est le cas de Sébastien Gagné qui est propriétaire de la boutique de bonbons Les Trésors de Sébastien.

Un homme prend des bonbons dans un contenant.

La pandémie a forcé le propriétaire de la boutique de bonbons, les Trésors de Sébastien, Sébastien Gagné à revoir son plan d'affaires.

Photo : Radio-Canada / Marie-Michèle Bourassa

Avant, on se déplaçait dans les festivals, dans les fêtes d'enfants et on était souvent sur la route. Mais, pandémie oblige, plus de fête d'enfants, plus de festivals, plus rien à la maison. Donc, on s'est viré vers une deuxième opportunité. On a décidé d'ouvrir à Jonquière. C'est comme ça que ça a commencé. Et la demande était là

D’après les informations de Marie-Michèle Bourassa

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !