•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 6 nouveaux cas au Nouveau-Brunswick et dépistage à Miramichi

Des écouvillons.

Le Nouveau-Brunswick signale samedi 6 nouveaux cas de COVID-19.

Photo : CBC / Robert Short

Radio-Canada

Les responsables de la santé publique du Nouveau-Brunswick annoncent samedi la découverte de six nouveaux cas de COVID-19. Il y a 35 cas actifs dans la province.

Deux des nouvelles personnes qui ont contracté le virus se trouvent dans la région de Saint-Jean, deux dans la région de Miramichi, une dans la région d’Edmundston et une dans la région de Fredericton.

Trois de ces cas sont liés à des voyages, deux à des cas antérieurs, et le cas de Fredericton fait l’objet d’une enquête.

Les six personnes malades sont en isolement.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Quatre personnes se sont rétablies depuis vendredi.

Trois personnes atteintes du virus sont actuellement hospitalisées au Nouveau-Brunswick, et deux d’entre elles sont aux soins intensifs.

Possible exposition et dépistage de masse à Miramichi

Une possible exposition au virus est signalée à l’école primaire Gretna Green de Miramichi.

L’établissement était fermé cette semaine en raison de la semaine de relâche.

La santé publique communiquera avec les contacts étroits de la personne atteinte de la COVID-19.

La zone 7 (Miramichi) a connu une recrudescence de cas dans les derniers jours. Les citoyens de la région sont invités à se faire tester.

Une clinique sans rendez-vous pour les individus sans symptômes se tient samedi de 11 h à 19 h dans le gymnase de l’école intermédiaire Dr Losier, au 124, rue Henderson, à Miramichi.

Ceux qui ont des symptômes doivent pour leur part communiquer avec les autorités sanitaires afin d'obtenir un rendez-vous.

Dans les dernières 48 heures, 1601 personnes ont passé un test de dépistage dans la région de Miramichi.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.