•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un laboratoire de la N.-É. analyse des quantités impressionnantes de tests de dépistage

Des tests de COVID-19

Le laboratoire de microbiologie du Centre des sciences de la santé QEII enregistre une semaine record.

Photo : Autre banques d'images / David Blomme

Radio-Canada

En Nouvelle-Écosse, le laboratoire de microbiologie du Centre des sciences de la santé QEII signale cette semaine des records d’analyses de tests de dépistage contre la COVID-19.

C’est certainement un des moments les plus occupés de toute ma carrière en Nouvelle-Écosse, mais on tient le coup, affirme Charles Heinstein, le directeur technique de ce plus important laboratoire de microbiologie de la région centrale de la province.

Le laboratoire enregistre normalement une capacité d’analyse hebdomadaire d’environ 5000 tests.

Cette semaine toutefois, l’équipe a battu à trois reprises le nombre de tests analysés dans la province.

Par exemple, un total de 6875 tests ont été analysés le 2 mars. Ce nombre ne comptabilise pas les tests rapides de COVID-19.

Ce rythme effréné d’analyse de tests, possible pour des périodes de deux à trois jours, serait toutefois difficile à maintenir à long terme, affirme Charles Heinstein.

Déjà que le laboratoire de microbiologie du Centre des sciences de la santé QEII traite dix fois plus de tests qu’avant l’arrivée de la COVID-19 dans la province.

Un chaos contrôlé

Selon M. Heinstein, le laboratoire pourrait, en théorie, analyser environ 10 000 tests par jour.

En pratique toutefois, c’est une autre histoire.

Bien que l’équipe du laboratoire ait augmenté depuis le début de la pandémie, le travail administratif — principalement la vérification des informations personnelles des individus et l’étiquetage des échantillons — demeure exhaustif et ralentit le processus d’analyse.

Notre laboratoire est un chaos contrôlé, affirme son directeur technique.

Charles Heinstein, directeur technique du laboratoire de microbiologie du Centre des sciences de la santé QEII de la Nouvelle-Écosse.

Charles Heinstein, directeur technique du laboratoire de microbiologie du Centre des sciences de la santé QEII de la Nouvelle-Écosse.

Photo : David Blomme/NSHA

Pour le moment, l’équipe de Charles Heinstein se prépare en prévision d’une prochaine grande vague, puisqu’elle avait enregistré l’an dernier une recrudescence de cas positifs en avril 2020.

L’équipe est un peu tendue, mais en même temps, tout le personnel est fier et heureux du travail accompli, conclut Charles Heinstein.

Avec les renseignements de Frances Willick de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !