•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dépistage à Saint-Raymond : les parents ont répondu à l'appel de la santé publique

Une école primaire

Une école primaire

Photo : Radio-Canada

L'appel de la santé publique a finalement été entendu à Saint-Raymond de Portneuf, où un cas de variant est soupçonné dans une école primaire. Samedi en fin d'après-midi, la presque totalité des élèves et des membres du personnel avaient été testés.

Le CIUSSS a demandé mercredi le dépistage massif des 425 élèves et travailleurs du pavillon en raison d'un cas probable d'un variant de la COVID-19.

Si samedi soir 401 des 425 élèves et employés avaient été testés, la santé publique craignait quelques heures auparavant un manque de collaboration de la part des parents. Seulement 13 personnes avaient passés un test en 24 h.

Le pavillon Marguerite-D'Youville de l'école de la Grande-Vallée

Le pavillon Marguerite-D'Youville de l'école de la Grande-Vallée

Photo : Radio-Canada / Guylaine Bussières

Nous savons que beaucoup de Raymondois profitent de la semaine de relâche pour se rendre au chalet et que plusieurs, sans connexion Internet, n’ont peut-être pas reçu le courriel de l’école demandant de venir se faire dépister, a indiqué plus tôt Mathieu Boivin, porte-parole du CIUSSS de la Capitale-Nationale.

Un médecin de Québec Mathieu Simon, chef de l'unité des soins intensifs de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, rappelle l'importance de faire une effort collectif.

Il faut faire comprendre aux gens qu'il n'y a pas plus grande responsabilité que de ne pas transmettre la maladie, a-t-il souligné.

Le travail, l'école, les activités sociales, malheureusement doivent passer derrière ce devoir qu'on a envers nous-même, mais surtout envers tous les autres qui nous entourent, a-t-il ajouté.

Plus de tests ou la fermeture

Le CIUSSS a déclaré samedi matin que si trop d'élèves ou travailleurs omettaient de se faire dépister d'ici lundi, l'école pourrait ne pas rouvrir lors du retour de la relâche.

Il est fort possible que nous devions maintenir la fermeture du pavillon Marguerite-d’Youville jusqu’à ce que nous soyons rassurés quant à la possibilité de le faire en toute sécurité, a souligné M. Boivin.

Dans d’autres cas de suspicion de variant en milieu scolaire, récemment, nous avons pu rouvrir l’école en cause très rapidement parce que la population a bien collaboré. Nous aimerions pouvoir en faire autant à Saint-Raymond. C’est pourquoi je vous invite à nouveau à aller vous faire dépister.

Une citation de :Mathieu Boivin, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Trois autres écoles de la Capitale-Nationale ont fermé leurs portes ces derniers jours en raison de la suspicion d’un variant, rappelle la Santé publique, mais les modalités de réouverture de deux d’entre elles ont pu être déterminées en quelques jours à peine, en raison de l’excellente collaboration des élèves et travailleurs visés qui se sont fait dépister.

Les membres des familles des élèves et du personnel doivent demeurer en isolement à la maison jusqu'à l'obtention de résultat du test de dépistage. Les proches ne doivent pas subir eux-mêmes de test, sauf s'ils ont des symptômes apparentés à la COVID-19.

Le dépistage en milieu scolaire bénéficie du test par gargarisme, ce qui est plus agréable pour les enfants que les tests par voies nasales.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !