•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ASFC intercepte pour 250 000 $ de fentanyl à Montréal-Trudeau

Un voyageur torontois de 36 ans a été arrêté et accusé par rapport à cette affaire.

Des passagers avancent vers l’accueil aux douanes canadiennes à l’aéroport international Trudeau à Montréal pour les formalités d'entrée au pays.

L’accueil aux douanes canadiennes à l’aéroport international Trudeau à Montréal

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

L'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) a fait savoir vendredi qu'elle avait procédé à une importante saisie de stupéfiants à l'aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal.

Les douaniers ont saisi 1165 timbres transdermiques de fentanyl d’une valeur de 250 000 $ dans les valises d’un voyageur, a-t-elle fait savoir sur Twitter en matinée, rappelant que l’importation ou l’exportation de drogue est un crime au Canada.

Jointe par courriel par Radio-Canada, l'ASFC a précisé que la saisie remontait au 12 février dernier.

Un Torontois de 36 ans en provenance de Francfort, en Allemagne, a été arrêté et accusé par rapport à cette affaire, dit-elle. Selon l'ASFC, le voyageur et la drogue saisie ont été confiés à la GRC, qui est responsable de l'enquête.

L'identité de l'accusé n'a pas été dévoilée. C'est la saisie de fentanyl la plus importante faite par l'ASFC au Québec, a simplement confirmé la porte-parole de l'Agence, Rebecca Purdy.

Cet opiacé 40 fois plus fort que l’héroïne est un véritable fléau au Canada. Depuis 2018, l'ASFC a procédé à 66 saisies de fentanyl au Québec, où les ravages de cette nouvelle drogue se font aussi sentir.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.