•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La société mère de GNL Québec et de Gazoduq change de nom

Deux hommes et une femme regardent une carte illustrant l'usine Énergie Saguenay.

GNL Québec pilote le projet d'usine de liquéfaction de gaz naturel.

Photo : Radio-Canada

La Société en commandite GNL Québec, qui chapeaute GNL Québec et Gazoduq, a changé de nom en février pour devenir la Société en commandite Symbio Infrastructure.

Le changement a été effectué officiellement le 3 février selon ce qui est inscrit au Registraire des entreprises du Québec.

Effectivement, il y a eu un changement de nom début février pour la société en commandite. Il y a souvent eu une confusion entre la société en commandite [GNL Québec], qui parraine les projets Énergie Saguenay et Gazoduq, et la société GNL Québec basée à Saguenay. Symbio Infrastructure correspond mieux à l’identité et aux aspirations de la société en commandite, a répondu une porte-parole de GNL Québec par courriel vendredi.

GNL Québec est la branche qui pilote le projet d'usine de liquéfaction de gaz naturel connu sous le nom d'Énergie Saguenay. L'usine serait construite au port de Grande-Anse, à La Baie. Gazoduq, de son côté, fait avancer le projet de construction d'une conduite de 780 kilomètres qui relierait le nord de l'Ontario à Saguenay pour rejoindre une canalisation de TC Énergie en provenance de l'Ouest canadien.

Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) doit rendre son rapport sur GNL Québec d'ici le 10 mars au ministre de l'Environnement, Benoit Charette, qui aura ensuite 15 jours pour le rendre public. Vendredi, une autre commission du BAPE a rejeté dans sa forme présente le projet d'augmentation de la capacité d'entreposage des résidus miniers et des stériles de la mine de fer du lac Bloom sur la Côte-Nord. En novembre, le même organisme avait rendu un avis défavorable à la suite de l'analyse du projet d'implantation d'un tramway à Québec.

Malgré le changement de nom, les trois commanditaires demeurent les mêmes. Il s'agit toujours de Liquefaction Holdings LLC, de Madrone Partners L.P. et de 9311-0385 Québec inc. Ce dernier est lui-même la propriété de Ruby River Capital, une société dont les administrateurs, James F. Illich et James W. Breyer, sont les promoteurs à l'origine du projet depuis le départ.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !