•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Probable hausse d’impôts fonciers de 2,34 % pour les Réginois

L'intérieur de la salle de rencontre du conseil municipal de la Ville de Regina. Il y a des bureaux installés en demi-cercle avec les conseillers qui sont assis devant un écran.

Le conseil municipal de Regina commencera à débattre du budget le 24 mars prochain. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le budget de la Ville de Regina déposé prévoit une hausse de 2,34 % des impôts fonciers pour les propriétaires résidentiels. Le document doit encore être approuvé par le conseil municipal. 

L’augmentation prévue équivaut à 4,13 $ supplémentaire par mois pour une maison d’une valeur de 315 000 $.

Plus de la moitié de cette hausse servirait au financement des services policiers. Ces derniers ont prévu un budget de 100 millions de dollars, soit 4 millions de plus que l’année dernière.

Le directeur municipal, Chris Holden, se dit heureux d’avoir pu maintenir une faible augmentation des impôts fonciers sans pour autant devoir couper dans les services.

Je crois que c’est notre responsabilité de s’assurer de continuer à offrir les services municipaux de manière aussi efficace que possible, affirme-t-il.

Afin de couvrir les dépenses et les pertes de revenus liées à la COVID-19, la Ville de Regina est parvenue à trouver 5 millions de dollars en économie et utilisera 16 millions de dollars de la réserve municipale créée pour la pandémie.

La crise sanitaire devrait d’ailleurs coûter 12 millions de dollars à la Ville qui a perdu des revenus en raison de la baisse d’achalandage dans les transports en commun. À cela s’ajoutent, la diminution du nombre de contraventions liées à la circulation et la chute de revenus découlant des taxes municipales pour le soutien aux activités sociales.

Chris Holden souligne toutefois que sans l’aide fédérale et provinciale, la hausse d’impôt aurait été beaucoup plus importante.

La Ville de Regina recevra en effet 16 millions de dollars du programme national de relance.

Si nous n’avions pas trouvé le 5 millions de dollars d’économie et que nous n’avions pas la flexibilité nécessaire pour couvrir la perte de 12 millions de dollars, nous aurions eu un manque à gagner de 17 millions de dollars, explique Chris Holden. Ça se traduirait par une augmentation des taxes de six ou sept pour cent.

La facture des services publics devrait, pour sa part, augmenter de près de 3 %, soit environ 4,44 $ par mois.

Les principales dépenses du budget proposé :

  • 39 millions $ pour les routes;
  • 52 millions $ pour les parcs, les infrastructures de loisir et les programmes culturels;
  • 100 millions $ pour le Service de police;
  • 46 millions $ pour le Service des incendies;
  • 39 millions $ pour le transport en commun;
  • 25 millions $ pour le Service des ordures et du recyclage;
  • 12,7 millions $ en bourse communautaire pour soutenir le développement économique, culturel, sportif et social.

La mairesse, Sandra Masters, croit qu'il s'agit là d'un budget équitable.

Il s’agit du tout premier budget de la Ville depuis les élections de novembre dernier.

Le conseil municipal de Regina commencera ses débats budgétaires le 24 mars prochain.

Avec les informations de Scott Larson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !