•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Université de la Saskatchewan confiante en une rentrée en présentiel à l’automne

Vue extérieure du campus de l'Université de la Saskatchewan.

Le port du masque, la distanciation physique, en plus de la campagne de vaccination, aideront à un retour sur le campus cet automne, selon le président de l’Université de la Saskatchewan, Peter Stoicheff.

Photo : Jenna Leith

L’Université de la Saskatchewan se montre optimiste pour une rentrée en présentiel à l’automne.

C’est ce qu’affirme le président de l’Université, Peter Stoicheff, dans un communiqué publié le 4 mars.

Bien que cet espoir repose sur les livraisons de vaccins en Saskatchewan, une bonne partie des étudiants et du personnel devrait être en mesure de retrouver le chemin du campus au mois de septembre, affirme le président.

Peter Stoicheff souligne également que le laboratoire VIDO-InterVac de l’Université de la Saskatchewan effectue actuellement des essais cliniques d’un candidat au vaccin contre la COVID-19.

Nous communiquerons plus de détails sur notre programme d’automne au mois de mai, une fois que le bon déroulement du plan de vaccination sera assuré.

Une citation de :Peter Stoicheff, président de l’Université de la Saskatchewan

Un retour complet à la normale devrait être possible d’ici le début de l’année 2022 sur le campus, affirme Peter Stoicheff.

Il tient aussi à souligner que l’Université restera accessible, même pour les personnes qui ne peuvent être physiquement présentes. L'Université continuera de répondre aux besoins des étudiants en continuant d’offrir un apprentissage à distance, lorsque cela est possible.

Cette possibilité est également en cours d’analyse pour le personnel, selon le président.

Une nouvelle bienvenue pour les étudiants

L'étudiant en 2e année de médecine à l’Université de la Saskatchewan, Michael Durr, accueille favorablement cette nouvelle.

Il affirme que les ressources de l'Université, comme la bibliothèque par exemple, sont cruciales et manquent particulièrement aux élèves.

Néanmoins, même s’il a hâte de retourner sur le campus, Michael Durr tient à être certain que la situation sera maîtrisée d’ici là, et que la province aura été en mesure d’offrir des vaccins à tous les étudiants avant la rentrée.

Vivre à l’Université coûte cher. Donc si les élèves doivent payer des milliers de dollars, il faut être sûr qu’ils pourront assister aux cours et avoir accès à toutes les ressources dont ils ont besoin.

Une citation de :Michael Durr, étudiant en 2e année de médecine à l’Université de la Saskatchewan

L'Association étudiante de l'Université de la Saskatchewan se réjouit de l'optimisme des dirigeants de l'établissement et souligne qu’elle reste en étroite communication avec l'Université.

Avec les informations de Zoé Clin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !