•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Alberta s'attaque aux retards dans les chirurgies

En date de vendredi, 243 personnes étaient hospitalisées en raison de la COVID-19, dont 44 sont aux soins intensifs.

Médecins et infirmières portant des blouses chirurgicales, des lunettes et des masques se préparent à une intervention chirurgicale.

Environ 353 000 opérations et procédures médicales reportées au Canada en raison de la COVID-19.

Photo : Getty Images

Ceux qui attendent une opération chirurgicale en Alberta ne devraient pas avoir à patienter beaucoup plus longtemps. Durant la prochaine année, le gouvernement albertain promet d'effectuer 55 000 opérations de plus qu'au cours d'une année normale.

Avant la pandémie, le volume d'interventions chirurgicales s'élevait à 290 000 par année environ.

Si la province s'engage à en faire plus, c'est parce que les douze derniers mois ont engendré des retards importants.

Un peu moins de 17 000 interventions auraient été reportées en Alberta dans la dernière année. Dans l'ensemble du pays, ce serait plus de 350 000.

Ces données ont été publiées par le groupe de recherche SecondStreet.org, grâce à des demandes d'accès à l'information.

Selon le ministre de la Santé, Tyler Shandro, l'arriéré causé par la pandémie sera éliminé d'ici la fin de l'année.

À l'heure actuelle, 243 personnes sont hospitalisées en raison de la COVID-19 dans la province et 44 d'entre elles sont aux soins intensifs.

Un système de rattrapage

Pour arriver à accomplir un plus grand nombre de chirurgies l'an prochain, le gouvernement provincial continuera de faire appel à des centres privés spécialement conçus pour le rattrapage, comme il le fait depuis le mois de décembre.

Le ministre Tyler Shandro estime que ces centres permettront à eux seuls de compléter 90 000 interventions par année, entièrement financées par le secteur public.

Jusqu'à présent, ces centres ont principalement effectué des chirurgies de la cataracte, pour lesquelles les listes d'attente sont particulièrement longues, selon la province.

En plus de ces centres, des unités continueront d'être dévouées aux soins chirurgicaux dans cinq hôpitaux de la province, soit à Edson, Innisfail, Peace River, Banff et Edmonton.

L'Alberta doit surtout rattraper les retards engendrés par la deuxième vague de COVID-19, selon le médecin en chef pour Services de santé Alberta, François Bélanger.

Toutes les chirurgies qui ont été reportées durant la première vague ont été complétées. Évidemment, il y en a qui s'accumulent [...] et nous avons subi évidemment des délais à partir de la deuxième vague.

Une citation de :François Bélanger, médecin en chef de Services de santé Alberta

Bilan du 5 mars

L'Alberta a enregistré 411 nouveaux cas de COVID-19 durant les dernières 24 heures. Le bilan de vendredi indique aussi qu'il y a eu deux décès de plus. La province compte désormais 4639 cas actifs.

En tout, 1913 personnes ont succombé à la maladie dans la province.

Jusqu'à présent, 275 719 doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées.

Jeudi, le gouvernement provincial annonçait que tous les adultes souhaitant se faire vacciner devraient pouvoir recevoir au moins une dose de vaccin d'ici le 30 juin.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !