•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accusé d’attouchements sexuels sur un mineur, Thierry Karsenti comparaît

Thierry Karsenti en entrevue à titre de professeur.

Thierry Karsenti a été arrêté le 23 février dernier.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Thierry Karsenti, qui est accusé d'attouchements sexuels sur un mineur de 11 ans, a comparu au palais de justice de Longueuil, vendredi matin.

L’étape de la comparution, la première dans les procédures judiciaires, s'est déroulée sans l'accusé, qui était représenté par son avocat. Le professeur de 52 ans a été arrêté le 23 février dernier.

Une ordonnance a été demandée par le ministère public pour protéger la victime, donc aucune information ne peut être divulguée permettant l’identification de celle-ci.

Une citation de :Me Anne Gauvin, procureure de la Couronne dans le dossier

Les faits qui sont reprochés à cet expert de l'éducation numérique auraient eu lieu entre novembre 2015 et juin 2017. Les circonstances entourant les gestes allégués n'auraient pas de lien avec les activités professionnelles de M. Karsenti, qui enseigne à l'Université de Montréal. Celui-ci est néanmoins désormais suspendu pour une période indéterminée.

Thierry Karsenti agissait à titre de professeur au Département de psychopédagogie et d'andragogie et se trouvait aussi à la tête de la Chaire de recherche du Canada sur le numérique en éducation.

La direction de l'Université a dit avoir pris connaissance de l'arrestation de son professeur mercredi, lorsque la police de Longueuil a annoncé par communiqué être à la recherche d'autres victimes potentielles.

Une dizaine d'informations reçues par la police

Depuis son appel, le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) aurait reçu une dizaine d’informations de la part du public, selon l’agente Mélanie Mercille, porte-parole du SPAL. Les enquêteurs en sont à l’étape de traiter l’information reçue, précise Mme Mercille, qui mentionne n’avoir reçu aucune information concernant des signalements de nouvelles victimes potentielles.

Les personnes qui auraient des informations à communiquer en lien avec Thierry Karsenti peuvent composer le 450 463-7211 ou directement le 911. L'enquête démontre que le suspect utilise parfois son nom et parfois Thomas; il procéderait toujours par certains sites web ou par courriel, indique le SPAL.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.