•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

10e anniversaire de la disparition de Luke Joly-Durocher : la police n’abandonne pas

Photographies de Luke Joly-Durocher.

Les policiers de North Bay espèrent que le partage d'une vidéo permettra de trouver de nouvelles pistes pour résoudre la disparition de Luke Joly-Durocher

Photo : Police de North Bay

Radio-Canada

Le Service de police de North Bay et la Police provinciale de l’Ontario ont rendu publique une vidéo contenant des informations à jour au sujet de la disparition de Luke Joly-Durocher, vu pour la dernière fois le 4 mars 2011.

Dans un communiqué, les deux corps policiers indiquent qu'ils espèrent ainsi générer de nouvelles pistes pour l’enquête, et aider la famille à tourner la page. Ces derniers précisent qu’ils croient que la disparition peut encore être résolue, même après 10 ans.

Il y a à peine plus de 10 ans, Luke Joly-Durocher, de Témiscaming, au Québec, s’était rendu à North Bay pour visiter des amis.

Luke et ses amis avaient consommé de l’alcool avant de se diriger vers le Cecil’s Bar, au centre-ville, où on lui a refusé l’accès. Il a été vu pour la dernière fois dans un autre bar, sur la rue Delaware.

La récompense pouvant aller jusqu’à 50 000 $, annoncée il y a 5 ans pour toute information qui pourrait aider à retrouver Luke, est maintenue.

La vidéo publiée vendredi par les forces de l'ordre contient une chronologie complète des événements, ainsi que des témoignages des proches de Luke.

Un gars sociable et un aspirant musicien

Tous ceux qui connaissaient Luke savaient que dès qu’il entrait dans une pièce, les rires étaient assurés. C’était un gars très sociable, facile à aborder, se remémore sa sœur Sara.

Monique Durocher et Rob Joly soulignent l’amour de leur fils pour la musique.

Lorsqu’il était petit, il voulait jouer de la guitare. Il avait environ 2 ans, raconte la mère de Luke.

Je lui ai donné cette guitare en bois. Je me souviens encore comment il disait "guitare! Guitare!"

Une citation de :Monique Durocher, mère de Luke Joly-Durocher

Il m’a dit "Papa, un jour je deviendrai célèbre grâce à ma musique", ajoute M. Joly.

Jamais je ne pensais qu’on se retrouverait dans cette situation, souligne avec émotion sa sœur Priscillia.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !