•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Semaine record dans les cinémas de l’Abitibi-Témiscamingue

Le cinéma Paramount de Rouyn-Noranda.

Le cinéma Paramount de Rouyn-Noranda

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Luneau

Marc-Olivier Thibault

Les cinémas de la région voient enfin la lumière au bout du tunnel. Une semaine après la réouverture, le bilan est plus que positif.

La combinaison de la semaine de relâche et d’une météo propice pour aller au cinéma a créé un engouement pour les films en salles.

Au Cinéma du Rift, à Ville-Marie, la semaine qui se termine aura été la meilleure depuis les 12 derniers mois.

On a battu un record de pandémie, on était complet, raconte la responsable de la programmation au Cinéma du Rift, Alexandra Vincent-Paquin. Vraiment, ça faisait longtemps qu’on n’avait pas eu un bel achalandage comme ça. Il faut dire qu’on avait un beau film à présenter. On a ouvert avec Félix et le trésor de Morgäa, un film d’animation complètement québécois.

L’engouement a été tel dans certaines salles de la région qu’elles ont parfois dû refuser des clients qui se présentaient pour assister à une représentation.

Pour éviter une telle déception, le cinéma du Rift a mis en place un service de réservation de billets, explique Alexandra Vincent-Paquin.

Depuis le début de la pandémie, les gens doivent réserver leur billet en ligne, précise-t-elle. Non seulement ça permet de s’assurer d’avoir des places, mais ça limite les contacts sur place, avec la pandémie.

L’engouement pour le cinéma est similaire au cinéma Paramount de Rouyn-Noranda et au cinéma Capitol de Val-d’Or.

Le propriétaire de ce dernier, Michel Veillette, à l’impression que le public redécouvre le cinéma. Je vois beaucoup de parents avec leurs enfants. On dirait que les enfants sont émerveillés de voir du cinéma, du vrai cinéma! Ça fait 34 ans que je suis là-dedans et c’est la première fois que je vois ça.

Vaccination et blockbuster

Le propriétaire du cinéma Paramount de Rouyn-Noranda, Pierre Gaudreault, croit que la vaccination contre la COVID-19 est la clé. Une fois la population vaccinée, les studios hollywoodiens vont recommencer à sortir leurs films.

Selon lui, en avril et en mai, les salles de cinéma seront occupées par les films québécois. Ensuite, les films américains seront de retour.

Habituellement, on présente cinq à six blockbusters américains par année. Cette année, attention… Quand les studios vont repartir, on va en présenter deux à trois par mois. Des films qui ont été retardés par la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !