•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

13e FemmExpo, des femmes artistes s'expriment sur « l'urgence »

Une toile représentant deux femmes dos à dos.

À l'occasion de la Journée internationale des femmes, la 13e édition de FemmExpo est présentée au Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau, à Montebello.

Photo : Radio-Canada / Hugo Bélanger

Radio-Canada

Pour la 13e FemmExpo, 38 femmes artistes - majoritairement de l'Outaouais - proposent leur interprétation de la notion d’urgence. Sculptures, dessins, photographies et peintures orneront le sol et les murs du Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau, à Montebello, du 6 mars au 15 avril prochain.

Conçue pour célébrer la Journée internationale des droits des femmes, cette exposition collective vise à offrir aux femmes artistes un lieu où s’exprimer.

C’est l’occasion pour les femmes d'être mises de l'avant et de diffuser le travail d’artistes de différents âges et de différentes expériences, explique la directrice générale du Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau, Émilie Laverdière.

C’est très important qu’il y ait une occasion spécifique pour permettre aux femmes artistes de montrer leur travail. Il doit y avoir un travail constant pour assurer une visibilité équitable. C’est dans cette démarche-là que s’inscrit notre exposition.

Une citation de :Émilie Laverdière, directrice générale du Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau
Le Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau, à Montebello, où l'exposition FemmExpo est présentée.

L’exposition collective FemmExpo propose une variété de 37 œuvres d’art sur le thème de l’urgence.

Photo : Radio-Canada / Hugo Bélanger

D’abord inspiré par la pandémie, le thème de l'urgence ouvre néanmoins la porte à plusieurs possibilités d’interprétations pour les créatrices, croit Mme Laverdière.

C’est un thème très large. La pandémie a mis en lumière des réalités qui existaient déjà, mais qui ont été davantage mises de l’avant, souligne la directrice. On vit aussi dans un moment où tout va vite. Ça nous parlait beaucoup et je pense que ça parlait aussi aux artistes, explique-t-elle.

Climat, isolement et solidarité

Une toile de l’artiste peintre Nathalie Frenière.

Pour créer sa toile, l’artiste peintre Nathalie Frenière s’est inspirée du sentiment de solitude procuré par le confinement.

Photo : Radio-Canada / Hugo Bélanger

Basée à Alfred, dans l’est ontarien, la peintre Nathalie Frenière s’est inspirée de la période de confinement pour créer son œuvre. Ce qu’on vit, c’est tellement réel, tellement présent. Ça [l’exposition] nous a permis de nous plonger dans la création et de se laisser aller, dit-elle.

Créée spécifiquement pour cette exposition, la toile de Mme Frenière évoque le sentiment de la solitude. C’est un grand paysage, avec un petit personnage tout seul dans cette immensité, pour montrer qu’on peut être très seuls dans cette période, décrit l’artiste.

L'œuvre que j’ai soumise, c’est pour vaincre l’isolement. Plusieurs femmes sont seules dans cette pandémie. Il y a beaucoup de besoins et c’est venu me toucher.

Une citation de :Nathalie Frenière, artiste peintre basée à Alfred
Une sculpture de Solange Bellemare qui illustre l’impact des changements climatiques.

Pour illustrer l’impact des changements climatiques, l’artiste Solange Bellemare a créé cinq personnages quittant leur résidence à la suite de catastrophes naturelles.

Photo : Radio-Canada / Hugo Bélanger

Pour l’artiste Solange Bellemare, de L’Ange-Gardien, le thème rappelle plutôt l’urgence climatique. Bois, textile et papier mâché se mélangent dans son œuvre, intitulée Migration forcée. Le titre fait d’ailleurs référence aux changements climatiques qui forcent certaines personnes à abandonner leur lieu de résidence.

Quand on parle d’écologie, l’humain rentre nécessairement dans l’équation, parce que si on ne prend pas soin de la nature, de notre "maison", il n’y aura plus d’espace pour qu'on existe. La nature peut très bien vivre sans nous, fait-elle valoir.

J’aimerais que les gens soient touchés par ce qu’ils voient, par les réflexions de tout le monde sur ce qui est particulièrement urgent cette année, que ça les amène à réfléchir à ce qu’ils peuvent faire pour améliorer ces états d’urgence qui sont exprimés [dans l’exposition].

Une citation de :Solange Bellemare, artiste de L’Ange-Gardien

Au-delà de l’urgence, les artistes proposent une réflexion sur la solidarité.

Ça permet de partager tous ensemble ce qu'on peut vivre. Je pense que tout le monde va se reconnaître à travers les messages transmis dans les œuvres, affirme Mme Frenière.

Je pense que les femmes ont beaucoup de choses à dire. [L’exposition est] une place vraiment privilégiée qu’on a pour le faire et on rejoint aussi tout le monde, pas juste les femmes, renchérit Mme Bellemare.

Pandémie oblige, le vernissage de la 13e FemmExpo aura lieu ce lundi, de façon virtuelle, en présence des artistes. L’exposition est présentée au grand public jusqu’au 15 avril, au Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau, à Montebello.

Pour y aller :

13e FemmExpo
Centre d’action culturelle de la MRC de Papineau, à Montebello
Du 6 mars au 15 avril 2021
Entrée gratuite

Avec les informations de Christelle D'Amours et Marika Bellavance

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !