•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

15 500 doses du vaccin AstraZeneca attendues la semaine prochaine en Saskatchewan

Un homme marche dans la rue avec un masque et une casquette. Il porte des sacs plastiques de course avec lui.

Selon la province, une livraison du vaccin Moderna, initialement prévue la semaine prochaine, sera retardée d'une semaine.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Les premières doses du vaccin AstraZeneca-Oxford sont attendues d'ici la fin de la semaine prochaine en Saskatchewan. Elles seront administrées aux personnes âgées de 60 à 64 ans, ainsi qu'aux travailleurs prioritaires de la phase 1 du plan de vaccination de la province.

Les personnes concernées pourront prendre rendez-vous pour se faire vacciner avec le vaccin d'AstraZeneca-Oxford, la semaine du 15 mars. Les rendez-vous commenceront à partir de la semaine du 22 mars, selon les autorités sanitaires.

Les informations concernant les prises de rendez-vous par téléphone devraient être communiquées par la province d'ici la fin de la semaine du 8 mars.

Concernant le vaccin unidose de Johnson & Johnson, qui vient d'être approuvé par Santé Canada vendredi, les informations concernant les livraisons et les quantités ne sont pas encore connues.

Les autorités sanitaires soulignent que 2789 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées dans la province, jeudi, dont 1163 à Regina et 850 à Saskatoon. En tout, 86 879 doses de vaccin ont été distribuées dans la province depuis le début de la campagne de vaccination.

Vaccination en Saskatchewan :

  • Total : 86 879
  • Premières doses administrées : 58 934
  • Deuxièmes doses administrées : 27 945
  • Personnes vaccinées : 27 945
  • Population vaccinée en Saskatchewan (en pourcentage) : 2,37 %
  • Population vaccinée au Canada (en pourcentage) : 1,47 %

COVID-19 dans la province

Les autorités sanitaires rapportent deux décès supplémentaires des suites de la COVID-19 dans la province vendredi, ce qui porte à 393, le nombre de personnes ayant succombé à la maladie.

Les deux victimes étaient âgées de plus de 60 ans et de plus de 80 ans, et vivaient respectivement dans les régions de Regina et de Saskatoon.

À cela s’ajoutent 207 nouveaux cas, dont 45 à Saskatoon et 43 à Regina, pour un total de plus de 29 432 cas depuis le début de la crise sanitaire.

Les autorités sanitaires signalent que 125 personnes de plus se sont remises de la maladie. Le nombre total de guérisons se chiffre désormais à 27 532.

La province dénombre 1507 cas actifs vendredi, soit 85 de plus que jeudi.

Répartition des cas actifs dans la province :

  • Région de Saskatoon : 293

  • Région de Regina : 429

  • Sud (Zones sud-ouest, centre-sud et sud-est) : 63

  • Centre (Zones centre-est et centre-ouest) : 124

  • Nord (Zones nord-ouest, centre-nord et nord-est) : 234

  • Extrême nord (Zones extrême nord-ouest, centrale et extrême nord-est) : 340

Le gouvernement fait état de 138 hospitalisations à travers la province, dont 20 se trouvent aux soins intensifs.

La province indique que 3289 tests de la COVID-19 ont été réalisés dans la province jeudi, ce qui porte à plus de 589 109 le nombre de tests effectués en Saskatchewan.

Se faire vacciner, oui, mais avec quel vaccin ?

Selon le directeur de vaccinologie à l’École de la santé publique de l’Université de la Saskatchewan, le Dr Suresh Tikoo, l’efficacité entre les vaccins est très similaire.

Même si d’après les données, le vaccin unidose de Johnson & Johnson est un peu inférieur aux autres, comme celui de Pfizer BioNTech ou celui de Moderna, les tests cliniques ont été réalisés lorsque les variants sont apparus.

Le Dr Tikoo souligne que l’efficacité de celui-ci est tout de même de 64 % en Afrique du Sud, malgré le fait que 90 % des cas de la COVID-19 sont dus au variant sud-africain.

L’efficacité minimum recommandée pour un vaccin est de 50 à 60 %, donc si l’efficacité d’un vaccin est de 60 %, c’est comme si elle était de 90 % et il permettra de protéger la grande majorité de la population, et ainsi limiter les hospitalisations et les décès.

Une citation de :Dr Suresh Tikoo, directeur de vaccinologie à l’École de la santé publique de l’Université de la Saskatchewan

Le directeur indique que les vaccins utilisés pour la grippe chaque année excèdent rarement les 40 à 50 % d’efficacité, et pourtant, ils permettent de contenir efficacement la maladie.

Le Dr Suresh Tikoo ajoute que si 80 % de la population est vaccinée, le nombre de cas de variants va baisser considérablement, ce qui va ainsi aider à endiguer la propagation de la maladie.

En conférence de presse jeudi, le médecin hygiéniste en chef de la Saskatchewan, Saqib Shahab, a souligné que chaque vaccin est efficace à 100 % contre les cas graves de la maladie.

Il demande donc aux Saskatchewanais d’accepter le vaccin proposé au moment de la vaccination, en fonction des disponibilités.

Avec les informations de Gregory Wilson

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !