•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bientôt plus de liberté au N.-B., la province passe au jaune dimanche soir

La Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef, lors d'un point de presse le 5 mars 2021.

La Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef, estime que toutes les régions de la province peuvent passer en phase jaune dimanche, mais elle dit garder un œil sur l'évolution de la situation à Miramichi.

Photo : gouvernement du Nouveau-Brunswick

Radio-Canada

Toutes les régions du Nouveau-Brunswick passeront à la phase jaune dans la nuit de dimanche à lundi, si la situation reste sous contrôle, annonce la santé publique.

Je suis préoccupée par la hausse du nombre de cas dans la région de Miramichi, et la santé publique suit de près la situation, a affirmé la Dre Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef.

Si la situation change de manière importante, nous réexaminerons la décision, mais pour l’instant, la région de Miramichi passera à la phase jaune avec le reste de la province.

La semaine dernière, la santé publique a annoncée les règles de la phase jaune révisée :

  • les particuliers seront autorisés à élargir leur liste de 10 contacts pour la faire passer à 15 contacts (les mêmes 15 personnes pour tous les membres du ménage) et ils pourront se rendre dans divers lieux publics ensemble, notamment au restaurant ;
  • les équipes sportives seront autorisées à jouer ensemble au sein de leur ligue, les tournois ou événements plus importants au sein d’une zone pourraient être autorisés selon le plan opérationnel ;
  • les rassemblements formels seront autorisés à l’intérieur si un plan opérationnel est en place, à condition que les établissements limitent le nombre de clients à 50 % de leur capacité d’accueil et que la distanciation physique soit maintenue ;
  • les rassemblements formels et informels auxquels prennent part 50 personnes ou moins seront autorisés à l’extérieur si la distanciation physique est respectée ;
  • les masques doivent être portés à l'intérieur, mais ne sont plus obligatoires dans les espaces extérieurs ;
  • le port du masque dans les écoles dépend du plan opérationnel de chaque établissement.

Pas de changements aux frontières

La ministre de la Santé Dorothy Shephard précise que le passage à la phase jaune ne signifie pas une ouverture des frontières avec les autres provinces.

Aucun changement n'est prévu au cours des prochaines semaines, précise la ministre.

Elle ajoute que les personnes qui ont de la famille au Nouveau-Brunswick ou une propriété dans la province ne peuvent toujours pas s'y rendre et que cela n'est pas sur le point de changer.

Le premier ministre Blaine Higgs a dit jeudi qu'une rencontre est prévue en avril entre les premiers ministres des provinces de l'Atlantique afin de discuter d'une possible réouverture de la bulle atlantique. La réouverture des frontières provinciales avec le reste du pays pourrait avoir lieu des mois plus tard.

Quatre nouveaux cas

Quatre nouvelles infections de COVID-19 ont été découvertes au cours de dernières 24 heures : trois dans la grande région de Miramichi et un dans la grande région de Fredericton.

Il y a 33 cas actifs dans la province. Trois personnes sont hospitalisées et une personne se trouve aux soins intensifs.

La situation dans la zone 7, la grande région de Miramichi, inquiète particulièrement la santé publique, notamment en raison de la présence confirmée d'au moins un cas du variant britannique.

Des gens étaient contagieux avant le congé de mars dans la zone 7, nous demandons aux gens d'éviter tout déplacement à partir ou vers la zone 7, précise la Dre Jennifer Russell.

Le traçage semble indiquer que les cas dans la zone 7 sont liés et les contacts étroits ont été avisés, ajoute la ministre de la Santé, Dorothy Shephard.

File de personnes dans la neige et le froid.

Des gens font la file pour passer un test de dépistage de COVID-19 à Miramichi, au Nouveau-Brunswick, le 4 mars 2021.

Photo : CBC / Shane Magee

Une séance de dépistage a lieu vendredi de 11 h à 19 h à Miramichi. La santé publique a annoncé qu'une autre séance de dépistage pour le grand public aura lieu samedi de 11 h à 19 h.

Les gens qui ne présentent pas de symptômes de la COVID-19, mais qui aimeraient passer un test de dépistage, peuvent se rendre au gymnase de l’école intermédiaire Dr. Losier, située au 124 rue Henderson à Miramichi, durant ces heures.

Jeudi, près de 800 personnes ont subi un test de dépistage dans cette région.

À quand la vaccination des 80 ans et plus?

Le Nouveau-Brunswick tire de la patte pour ce qui est de la vaccination des personnes âgées de 80 à 84 ans.

Il s'agit de la seule province en Atlantique qui n'a pas encore de système où les personnes de cette tranche d'âge peuvent s'inscrire pour éventuellement recevoir une dose de vaccin.

La ministre de la Santé a indiqué vendredi qu'un groupe de travail sur la vaccination allait bientôt émettre ses recommandations sur cette question au comité multipartite du Cabinet sur la COVID-19.

La prochaine rencontre du comité est prévue mardi soir.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !