•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 1250 nouveaux cas et 22 morts en Ontario

Un homme fait un prélèvement sur une femme pour un test de dépistage de la COVID-19.

Le nombre quotidien de nouveaux cas repasse au-dessus de la barre du millier en Ontario.

Photo : Radio-Canada / Robert Short

Radio-Canada

La santé publique de l’Ontario recense 1250 nouvelles infections, indiquant ainsi un retour au-dessus du seuil des 1000 nouveaux cas quotidiens.

On déplore par ailleurs 22 décès supplémentaires des suites de la COVID-19.

Les cas de variants préoccupants demeurent en hausse, particulièrement celui du variant britannique. Selon la santé publique de l'Ontario, un cas de COVID-19 sur quatre en Ontario est maintenant un variant préoccupant du coronavirus.

Vendredi, 155 nouveaux cas du variant britannique ont été signalés, pour un total de 799. Le nombre de cas cumulatif du variant sud-africain s’établit à 31, alors que celui du variant brésilien est maintenant de 3.

Depuis le début de la crise, ce sont 306 007 Ontariens qui ont reçu un diagnostic de COVID-19; 288 583 en sont guéris, alors que 7046 en sont morts.

La moyenne de nouveaux cas quotidiens dans la province au cours des sept derniers jours est en baisse depuis une semaine et s’établit à 1063 vendredi.

Cependant, le taux de reproduction net se chiffre à 1,01. Ce taux indique le nombre moyen de personnes qu’une personne atteinte de la COVID-19 infectera. Lorsque ce taux est inférieur à 1, le nombre de cas diminue. L’inverse se produit lorsque ce taux est supérieur à 1.

Voici les plus récentes données dans certaines des régions les plus touchées :

  • Toronto : + 337 cas

  • Peel : + 167 cas

  • York : +129 cas

  • Hamilton : +79 cas

  • Thunder Bay : +71 cas

  • Ottawa : +63 cas

  • Durham : +55 cas

  • Waterloo : +47 cas

  • Halton : +47 cas

  • Simcoe-Muskoka : +35 cas

Relâchement des mesures à Toronto, Peel et North Bay-Parry Sound

La province vient par ailleurs d'annoncer que les régions de Toronto et de Peel rejoindront le système de couleur et passeront en zone grise à partir de lundi. La région de North Bay pourra passer en zone rouge.

La province devrait également fournir une mise à jour sur le déploiement de son vaccin contre la COVID-19. Le général à la retraite Rick Hillier, chef du groupe de travail sur les vaccins de la province, tiendra une conférence de presse avec le premier ministre Doug Ford et d'autres fonctionnaires cet après-midi.

La mise à jour devrait inclure un calendrier révisé de la vaccination, à la suite de l'approbation fédérale d'un plus grand nombre de vaccins et la recommandation d'un comité national selon laquelle le délai entre les doses peut être prolongé jusqu'à quatre mois.

Peu de cas provenant des tests ciblés réalisés dans les écoles

La santé publique fait état de 96 nouvelles infections en milieu scolaire, dont 85 % touchent des élèves.

Vendredi, 703 écoles signalent au moins un cas actif de COVID-19, 29 d’entre elles sont actuellement fermées en raison d’une éclosion.

Par ailleurs, la province a publié sa mise à jour hebdomadaire des tests ciblés dans les écoles pour les élèves et le personnel asymptomatiques.

Ces tests sont offerts aux volontaires parmi les élèves et les membres du personnel qui ne présentent pas de symptôme. Les nouveaux cas recensés incluent les cas positifs ainsi que les cas présumés positifs.

Dans les 563 écoles ayant participé aux tests ciblés au cours des 7 derniers jours, 12 nouveaux cas ont été identifiés.

Un cas est lié à une école de la région d’Ottawa, 2 cas concernent le Conseil scolaire du district de Durham et 9 touchent la région de Toronto.

Transmissions liées à une fête dans des résidences étudiantes

Les cours et les activités en personne sont annulés durant deux semaines au Collège Fleming, à Peterborough, en raison d'une éclosion de COVID-19.

Le Collège affirme que les cas sont liés à des rassemblements dans des résidences privées, les édifices Severn Court.

Selon la santé publique, au moins 45 étudiants — provenant aussi de l’Université Trent — ont été déclarés positifs. Parmi eux, 34 sont des cas présumés d'un variant.

Le personnel soignant vulnérable

Dans l’ensemble, il y a 60 cas actuellement actifs chez les résidents et 154 chez les membres du personnel dans les foyers de longue durée en Ontario.

La province y a enregistré 11 nouvelles infections au cours des dernières 24 heures. Parmi elles, 1 touche un résident et 10 concernent des membres du personnel.

Les 3 nouveaux décès signalés concernent néanmoins des résidents.

Vendredi, moins de 14 % de tous les foyers de soins de longue durée en Ontario sont aux prises avec une éclosion de coronavirus. La province en dénombre 86, et dans 62 d’entre eux, les cas actifs ne touchent que des membres du personnel.

Hospitalisations

Les hospitalisations continuent de diminuer. La santé publique compte vendredi 10 378 cas actifs, dont 643 sont hospitalisés. Il s’agit de 6 hospitalisations de moins que la veille.

  • Nombre de patients aux soins intensifs : 280 (-1)

  • Nombre de patients sous respirateur : 180 (+0)

On compte également 1159 nouvelles guérisons.

Dépistage stable

Le nombre de tests effectués dans les dernières 24 heures se chiffre à 64 748, une légère baisse par rapport la veille. Le nombre de tests en attente de résultats est de 34 037.

Le taux de positivité des tests enregistrés vendredi est de 2,3 %.

Vaccination

La province a administré 35 886 doses de vaccin dans les dernières 24 heures, pour un total de 820 714 doses données en date du 5 mars 2021.

Le nombre de personnes ayant reçu les deux doses de vaccin requises s’établit à une proportion de 1,83 % de la population totale de l’Ontario, soit 269 063 Ontariens.

La population devrait en savoir plus sur le plan de vaccination contre la COVID-19 de la province aujourd'hui.

Le premier ministre Ford tiendra un point de presse avec la ministre de la Santé et le responsable de la campagne de vaccination de la province, l'ancien général Rick Hillier.

La ministre de la Santé a promis une mise à jour à la lumière de la décision d'allonger le délai entre l'administration des deux doses des vaccins, ce qui permettra à plus de personnes de recevoir leur première dose prochainement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !