•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Littérature jeunesse : Luca Jalbert intègre la collection Frissons

Luca Jalbert vient de lancer le premier tome de sa série Les enfants perdus, aux éditions Héritage, dans la célèbre collection Frissons.

Luca Jalbert vient de lancer le premier tome de sa série Les enfants perdus, aux éditions Héritage, dans la collection Frissons.

Photo : Luca Jalbert

Depuis 30 ans, la collection de roman Frissons a fait frémir des générations de lecteurs. Publiée aux éditions Héritage, elle accueille aujourd'hui dans ses rangs Luca Jalbert, un auteur bien connu de Lévis.

Luca Jalbert, c'est ce jeune garçon qui étonnait il y a 20 ans en publiant à compte d'auteur sa toute première bande dessinée intitulée Les aventures de Fonck et Ponck.

Depuis, l'artiste et entrepreneur lévisien a fait paraître six bandes dessinées, deux romans, et a été à l'origine du défunt Ça fou la chienne, un magazine web consacré à l'horreur pour les préadolescents.

Entre 2018 et 2020, parallèlement à la réalisation du magazine, l'infatigable Luca mène aussi de front un autre projet, une série web intitulée Les enfants perdus.

Par une nuit d'été, une comète s'écrase dans le grand comté de Coleraine, raconte l'écrivain. La comète dégage une mystérieuse énergie, invisible, qui se répand sur le territoire et suscite l'impossible. Une bande de jeunes devra lutter pour sa survie, ajoute-t-il, sourire en coin.

La série web écrite, tournée, réalisée et montée par Lucas Jalbert met de l'avant de jeunes comédiens amateurs passionnés d'épouvante. Le résultat est surprenant, sympathique et suscite l'intérêt des responsables de la collection Frissons, qui voient en Luca Jalbert un partenaire potentiel.

Ils m'ont vu tourner Les enfants perdus cet été et, à la fin de l'été, on a discuté, explique celui-ci. Je leur ai proposé d'adapter ma websérie sous forme de roman afin que chaque tome puisse concorder avec une saison web. Les responsables de Frissons ont immédiatement accepté.

L'artiste multidisciplinaire Luca Jalbert publie La malédiction céleste, une histoire inquiétante parfaite pour la collection Frissons.

L'artiste multidisciplinaire Luca Jalbert publie« La malédiction céleste», une histoire inquiétante parfaite pour la collection Frissons.

Photo : Luca Jalbert/ Hachette

Un partenariat avec la collection culte Frissons signifie beaucoup pour l'artiste Luca Jalbert, mais aussi pour tous ces enfants avec qui il a travaillé au cours des dernières années.

C'est une tape dans le dos, affirme Luca Jalbert. Les enfants ne réalisent pas encore qu'ils vont se retrouver sur la couverture des romans et que plus de gens vont voir Les enfants perdus.

Le premier tome, intitulé La malédiction céleste, est offert depuis vendredi en librairie, et la première saison de la websérie est accessible sur la chaîne YouTube Les enfants perdus (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !