•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Variants du coronavirus : une trentaine de cas fait l'objet d'une enquête en Outaouais

Gros plan sur l'affiche de l'Hôpital de Hull, en Outaouais.

Le CISSS de l'Outaouais enquête sur une trentaine de cas positifs de COVID-19 soupçonnés d’être issus d'un variant du virus.

Photo : Radio-Canada / Simon Lasalle

Radio-Canada

La santé publique enquête sur une trentaine de cas positifs de COVID-19 soupçonnés d’être issus d'un variant du virus, en Outaouais.

Jeudi, en point de presse, les responsables du CISSS de l'Outaouais ont indiqué s’attendre à une hausse du nombre de cas de variants du coronavirus dans la région.

Comme ailleurs en province, on s’attend à ce que les cas de variants augmentent dans les prochaines semaines et soient probablement la majorité des cas, a indiqué la Dre Carol McConnery, médecin-conseil à la Direction de santé publique du CISSS de l'Outaouais.

La docteure Carol McConnery lors d'un point de presse.

La Dre Carol McConnery, médecin-conseil en maladies infectieuses à la Direction de santé publique de l'Outaouais

Photo : Radio-Canada / Laurie Trudel

La santé publique se prépare en conséquence et procède systématiquement à des analyses approfondies, explique la Dre McConnery.

Pour le moment, pour nous, tous les cas sont traités comme si c’était un variant. Tous les cas vont subir une enquête comme si c’était un variant. Comme ça, quand on reçoit les résultats, on a déjà fait notre intervention d’enquête approfondie d’identification des contacts en présumant que c’est un variant.

Les autorités n’ont pas les équipements nécessaires, dans la région, pour effectuer les analyses. Les échantillons sont envoyés dans un laboratoire de l'Hôpital Sainte-Justine, à Montréal, pour être examinés.

L'éclosion au CHSLD Lionel-Émond prend de l'ampleur

Par ailleurs, le CISSS de l’Outaouais a fait le point, jeudi, sur la récente éclosion qui a frappé le centre d'hébergement de soins de longue durée (CHSLD) Lionel-Émond, à Gatineau, en février dernier.

Selon le dernier bilan présenté par les autorités régionales de santé publique, 42 résidents ont récemment reçu un diagnostic positif de COVID-19 et 2 personnes ont succombé à la maladie.

Le CISSS de l'Outaouais signale également que 16 employés ont été contaminés.

Une proportion de 96 % des résidents du CHSLD, aussi connu sous le nom du Foyer du Bonheur, a pourtant reçu une première dose du vaccin contre la COVID-19 en décembre dernier. Environ 40 % des employés du centre Lionel-Émond ont aussi été vaccinés.

Façade du centre d'hébergement de soins de longue durée Lionel-Émond, à Gatineau.

Le centre d'hébergement de soins de longue durée Lionel-Émond, à Gatineau

Photo : Radio-Canada / Hugo Bélanger

Les responsables sont actuellement en train d’évaluer la situation pour déterminer les causes de l’éclosion.

J'aimerais avoir la réponse, parce que ça nous permettrait de nous assurer que ça ne se reproduise pas ailleurs. [...] Nous aussi, on est pantois devant la situation. C’est pour cela qu'on a mis en place une démarche d'analyse très, très fine de l’ensemble de nos processus. Il y a deux médecins, deux conseillers au niveau du CISSS, qui ont été dégagés pour procéder à cette analyse, a déclaré Benoît Major, le directeur du soutien à l'autonomie des personnes âgées au CISSS de l'Outaouais.

Le CISSS de l'Outaouais a, par ailleurs, recensé 29 nouveaux cas de COVID-19 dans la région, jeudi. Jusqu’à maintenant, le virus a fait 161 victimes en Outaouais.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !