•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première dose de vaccin d'ici la fin de juin pour tous les adultes albertains

Une infirmière masquée tient une fiole dans une main et une seringue dans l'autre.

Une infirmière prépare une dose du vaccin de Pfizer-BioNTech.

Photo : Reuters / Hannibal Hanschke

Les Albertains âgés de plus de 18 ans qui souhaitent se faire vacciner devraient pouvoir recevoir au moins une dose de vaccin d'ici le 30 juin, a déclaré le ministre de la Santé, Tyler Shandro.

Le ministre en a fait l'annonce jeudi en y apportant une nuance.

Ça, c'est à condition que le gouvernement fédéral tienne ses promesses [pour la livraison des vaccins].

Une citation de :Tyler Shandro, ministre albertain de la Santé

Il a toutefois ajouté qu'on pouvait maintenant voir la lumière au bout du tunnel.

Le ministre a également annoncé que la prochaine phase de vaccination commencera la semaine du 15 mars et qu'elle concernera les personnes âgées de 65 à 74 ans.

Chaque jour, les réservations seront ouvertes à une tranche d'âge de 2 ans.

Le premier jour, les personnes âgées de 73 et 74 ans pourront réserver une place. Le lendemain, celles qui sont âgés de 71 et 72 ans seront admissibles, et ainsi de suite, jusqu'à ce que tout le groupe d'âge ciblé soit couvert.

Bilan du 4 mars

L'Alberta a enregistré 331 nouveaux cas de COVID-19 durant les dernières 24 heures. Le bilan de jeudi indique aussi qu'il y a eu 9 décès de plus.

Le nombre de cas actifs s'élève à 4613. C'est 36 de moins que le jour précédent.

Avec les nouveaux décès annoncés, il y a désormais 1911 personnes qui ont succombé à la maladie dans la province.

L'Alberta a également annoncé 33 nouveaux cas de variant, ce qui en porte le total à 541.

Jusqu'à présent, 266 231 doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées en Alberta, et plus de 89 000 personnes ont reçu leurs deux doses.

À partir du 10 mars, la population albertaine devra attendre jusqu'à quatre mois entre les deux doses de vaccin. L'objectif est de fournir plus rapidement une première dose à toute la population.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !