•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les pharmacies de l'Abitibi-Témiscamingue sont prêtes à administrer des vaccins

Une infirmière prépare une dose du vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 le 28 décembre 2020 à Burgbernheim, en Allemagne.

Les pharmaciens du Québec pourront bientôt vacciner contre la COVID-19. (archives)

Photo : Reuters / Hannibal Hanschke

Désiré Kafunda

La vaccination contre la COVID-19 pourra bientôt être administrée en pharmacie. Les pharmaciens de l'Abitibi-Témiscamingue se disent prêts à prêter main forte lorsque le moment sera venu.

C’est le cas d’Annie-Ève Rivard, pharmacienne propriétaire à Rouyn-Noranda. En fait, c’est sûr qu’on se sent prêt à vacciner contre la COVID, considérant qu’on a déjà eu beaucoup d'expérience au niveau des dernières années, lance-t-elle.

Elle trouve que c’est une belle initiative et un bon moyen d'aller atteindre le plus de gens possible.

Cependant, elle réalise que le public est assez confus. Comme par exemple au niveau de l’inscription. L’inscription ne se fera pas à la pharmacie. Elle va se faire via entre autres sur le site Clic-Santé, explique Mme Rivard.

Son téléphone n'arrête pas de sonner. Les personnes qui veulent se faire vacciner essaient de prendre rendez-vous.

À Val-d’Or Isabelle Larouche, pharmacienne au Uniprix, affirme elle aussi être prête à offrir la vaccination contre la COVID-19. Ça fait longtemps qu’on se préparait à offrir ce service-là, comme on l’a fait avec l’influenza à l’automne, souligne-t-elle.

Elle révèle tout de même être inquiète. Le seul problème, c’est que le gouvernement annonce la nouvelle alors que les pharmaciens n’ont pas encore été vaccinés dans la région. Ce qui fait qu’on ne veut pas exposer nos pharmaciens qui ont une expertise précieuse à vacciner des gens à proximité et de s'exposer au virus en n'étant eux-mêmes pas vaccinés.

Pour quand?

Mme Larouche et les autres pharmaciens de la région ne savent toujours pas quand les pharmaciens de l'Abitibi-Témiscamingue pourront commencer à vacciner.

À la Fédération des pharmaciens du Québec (FPQ), on n’a pas encore de date précise.

La directrice générale de la FPQ, Thina Nguyen, pense qu'après Montréal, ce sera au tour des régions. C’est ce qui est prévu. Dans l’ensemble du Québec, c’est 1500 pharmacies qui ont donné leur intention de participer à l'effort de la vaccination. Nous, on avait comme écho que c’était soit fin mars si on est optimiste ou sinon ça va être au début du mois d'avril, explique-t-elle.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !