•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Remparts l'emportent 3-2 sur le Drakkar

Le gardien du Drakkar s'apprête à arrêter une rondelle au vol.

Les Remparts de Québec ont défait le Drakkar de Baie-Comeau jeudi par la marque de 3-2. (archives)

Photo : Iften Redjah / LHJMQ

Les Remparts de Québec l'ont emporté par la marque de 3 à 2 sur le Drakkar de Baie-Comeau jeudi après-midi au Centre Georges-Vézina de Saguenay. Les Remparts ont dominé dès le début de partie et les joueurs du Drakkar se sont repris en main trop peu, trop tard.

Le premier but de la partie a été marqué par l'attaquant Hunter Holmes des Remparts, avec l'aide de ses coéquipiers Théo Rochette et Nicolas Savoie.

Son équipe se trouvait alors en avantage numérique après une punition imposée à Jérémy Jacques du Drakkar pour bâton trop élevé.

Il a ensuite fallu attendre la deuxième période avant que les Remparts n'inscrivent un deuxième but. C'est le défenseur Evan Nause qui a réussi à envoyer la rondelle au fond du filet du Drakkar, aidé de Nathan Gaucher et de Thomas Caron.

Quelques minutes plus tard, le centre Xavier Filion inscrit le troisième point de son équipe au tableau indicateur, avec l'aide de son coéquipier Thomas Caron.

Trop peu, trop tard pour le Drakkar

Le Drakkar tente, en troisième période, de rattraper l'écart creusé par les Remparts, mais en vain.

L'attaquant Brandon Frattaroli ouvre la marque pour son équipe après un peu plus de quatre minutes jouées en quatrième période.

Ce but semble redonner de l'espoir à ses coéquipiers, car quatre minutes plus tard, le défenseur Gabriel Belley-Pelletier marque le deuxième but du Drakkar, avec l'aide de Nathaël Roy et d'Isaac Dufort.

Les Remparts ont également dominé sur le plan des tirs au but avec 41 lancers contre 19 pour le Drakkar.

Avec ce nouveau revers, le Drakkar poursuit sa série d'insuccès avec une quatrième défaite consécutive.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !