•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déconfinement des arts vivants : les salles de spectacle doivent s’organiser

Des sièges ont été installés sur la scène de la salle.

La salle Louis-Fréchette du Grand Théâtre de Québec peut être aménagée de façon plus intime.

Photo : © stéphane bourgeois

Kassandra Nadeau-Lamarche

C’est avec surprise que les directions de plusieurs salles de spectacle de la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches ont appris qu’elles auraient le droit d’ouvrir leurs portes aux spectateurs dès les prochaines semaines. Il est maintenant temps d’organiser cette réouverture qui arrivera très rapidement pour certains.

Les salles de spectacles, qui avaient déjà dû s’adapter au printemps dernier, devront à nouveau le faire. En plus de devoir faire respecter les mesures en place telles que le port du masque obligatoire et la distanciation physique, elles ont dû adapter l’horaire en raison du couvre-feu.

La solution est assez simple, explique le directeur de la programmation du Palais Montcalm, Nicolas Houle. On va devancer les spectacles. On ne veut pas les écourter.

Fred Pellerin devant public

Au cours des derniers mois, le Palais Montcalm n’a pas cessé de présenter une programmation, offrant aux artistes la possibilité de faire une performance en ligne, en gardant toujours l’option de vendre des billets pour un spectacle en salle.

L’équipe sera donc déjà prête à accueillir les spectateurs dès la semaine prochaine. Le premier à fouler les planches du Palais devant public sera Fred Pellerin, le 11 mars, qui affiche déjà complet. Dès le lendemain, ce sera au tour de Thomas Hellman d’aller y présenter son spectacle.

Le Palais Montcalm vu de l'extérieur, en hiver, le soir.

Le Palais Montcalm sera une des premières salles de Québec à accueillir des spectateurs.

Photo : Radio-Canada / Gabrielle Thibault-Delorme

Au théâtre Le Capitole de Québec aussi, on espère accueillir de la clientèle en personne dès le 11 mars pour assister au spectacle de Roch Voisine. On est prêts. C’est juste de voir si on va être capables de modifier les horaires un petit peu, indique la directrice générale, Dominique Thomas.

Le Grand Théâtre prêt

Selon Jean-François Ermel, du Grand Théâtre de Québec, c’est le branle-bas de combat depuis l’annonce du gouvernement. Le retour en zone orange se fait peut-être un peu plus rapidement qu’on aurait pensé.

Malgré tout, la direction est prête à accueillir le public. Une salle de 250 places a été aménagée directement sur la scène de la salle Louis-Fréchette pour créer une ambiance plus intime. Les autres espaces du théâtre, comme la salle Octave-Crémazie, pourront aussi être adaptés.

Les premières représentations devraient avoir lieu dès la fin mars.

Le théâtre de retour à Québec

Du côté du théâtre La Bordée, on répétait déjà depuis quelques semaines la pièce Deux hommes tout nus, de Sébastien Thiery et Ladislas Chollat. Le spectacle sera donc prêt à être présenté devant public dès le 16 mars prochain. Les représentations auront lieu à 19 h et les billets sont déjà en vente.

Trois hommes portant un masque en répétition de théâtre.

L'équipe de La Bordée répète la pièce Deux hommes tout nus.

Photo : Théâtre La Bordée

Au théâtre Périscope, le retour en salle est prévu le 24 mars avec le monologue de Mathieu Arsenault La vie littéraire.

Du temps pour se préparer

À L’Anglicane, à Lévis, on prévoit attendre encore quelques semaines pour se préparer au retour en salle. Jusqu’au début avril, la programmation qui était prévue en ligne le restera.

Considérant la situation, considérant qu’on a une machine à repartir, considérant qu’on est aussi en changement de billetterie, un petit détail important, on va prendre cette période, ces trois semaines tampons là, explique Diane Blanchette, directrice générale et artistique de la salle de spectacle.

Diane Blanchette assure toutefois qu'il y aura une programmation très dense dès le mois d'avril.

Annonces à venir

Au lendemain de la conférence de presse du premier ministre, plusieurs directions de salle en sont à préparer leur réouverture et n’ont donc pas encore présenté leurs plans.

C’est le cas du Diamant, qui compte annoncer sa programmation dès la semaine prochaine.

À la salle Albert-Rousseau et au théâtre du Trident, plus de détails seront dévoilés au public dans les prochains jours.

Avec des informations de Claudia Genel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !