•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opération séduction pour de futurs Bas-Laurentiens

Plusieurs maisons sur le bord du fleuve glacé.

Le village de Rivière-Ouelle est situé à l'entrée du Bas-Saint-Laurent.

Photo : Radio-Canada / Shanelle Guérin

Avec l’engouement que les régions connaissent auprès des Québécois, des entreprises rivalisent d'ingéniosité pour attirer de nouveaux résidents, qui deviendraient potentiellement de nouveaux employés. Leurs efforts commencent à porter leurs fruits.

Le copropriétaire de la microbrasserie et auberge La Baleine Endiablée, Sylvain Tremblay propose d’héberger gratuitement dans son auberge tous ceux qui entament des démarches pour emménager dans la région.

Les gens nous disent : ''vous êtes généreux''. Moi je leur réponds : ''ce sont tous de futurs clients''!, mentionne le copropriétaire de La Baleine Endiablée en s’esclaffant.

Portrait d'un homme dans un restaurant.

Sylvain Tremblay, copropriétaire de la Baleine Endiablée

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

L’idée d’offrir une ou deux nuitées d’hébergement gratuites découle de sa recherche d’employés à la veille de la saison touristique. Il y a quelques semaines, il a affiché quatre offres d’emploi au sein de son entreprise. Déjà, à 20 h le jour même, son équipe et lui ont pourvu les quatre postes disponibles.

Les candidats sont tous de l’extérieur du Bas-Saint-Laurent qui ont posé leurs valises récemment dans la région ou qui déménageront dans les prochaines semaines.

Sylvain Tremblay s’est demandé : comment on peut faire pour les aider? Tu quittes une vie et s’installer ça coûte cher.

Le Bas-Saint-Laurent a affiché un solde migratoire de 719 personnes en 2020, contre un solde de 125 l’année précédente. Les ventes de propriétés ont aussi bondi de 25 % dans la région en 2020.

Marie-Josée Lavoie est l’une d’elles. Depuis plusieurs années, elle travaille en restauration à Québec. Elle et sa conjointe chérissaient l’idée d’acheter une propriété. Cependant, les prix des maisons dans la capitale et dans d'autres villes connaissent une forte augmentation depuis la pandémie. Avec l’envie de posséder son terrain, la cheffe cuisinière et sa conjointe ont décidé de faire le grand saut et de déménager à Rivière-Ouelle.

Cheffe cuisinière dans une cuisine.

Marie-Josée Lavoie est la nouvelle cheffe cuisinière de La Baleine Endiablée à Rivière-Ouelle.

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

J’étais déjà venu à La Baleine Endiablée et je m’étais dit à l’époque que j’aimerais ça travailler ici. [Lorsque j’ai déménagé], ma belle-sœur m’a dit que la microbrasserie demandait un chef. J’ai pris mon curriculum vitae, j’ai appelé Sylvain. Et je suis arrivée ici. Je n’étais même pas prête encore, j’ai toujours mon appartement à Québec, explique-t-elle sans regretter ce changement de vie.

Les gens sont sympathiques, ils sont contents d’avoir de la nouveauté. Je trouve ça le fun l’accueil que les gens nous réservent.

Une citation de :Marie-Josée Lavoie, cheffe cuisinière

Attirer de nouveaux visages dans la région

Originaire du Saguenay, Sylvain Tremblay habite l'ouest du Bas-Saint-Laurent depuis 20 ans. Il y a travaillé auparavant comme enseignant. Depuis longtemps, il constate un exode des jeunes qui a accentué la rareté de main-d’œuvre dans plusieurs industries de la région, particulièrement en restauration.

Une maison avec une pancarte vendue

À Rivière-Ouelle, 23 maisons ont changé de propriétaires en 2020.

Photo : Radio-Canada / Shanelle Guérin

Depuis la pandémie, il a commencé à voir de nouveaux visages. Il estime que jeunes et moins jeunes semblent vouloir s'installer en région : je sens depuis peu que les jeunes de la ville qui reviennent ici réussissent à s’installer, à avoir une vie sociale, à avoir un bon emploi. Pour nous, c’est vraiment un plaisir. On n’assiste plus à un déclin triste, rapporte l’entrepreneur.

L'arrivée de nouveaux talents sera profitable à la région, selon lui

C'est impressionnant de voir la vague, le mouvement de gens compétents. Ce sont des gens de talents qui viennent s'installer avec toutes leurs possibilités.

Une citation de :Sylvain Tremblay

Opération séduction

Le copropriétaire de La Baleine Endiablée propose donc une nuitée ou deux gratuites pour les gens de l’extérieur qui viennent magasiner une maison ou qui passent des entretiens pour un emploi dans la région.

Un dessin de baleine orne le mur de la terrasse de la microbrasserie.

La Baleine Endiablée..

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Les gens viennent visiter les maisons et l’agent d’immeuble nous appelle pour confirmer. Puis, lorsqu’ils sont référés par l’organisme Place aux jeunes Kamouraska, on les héberge aussi gratuitement le temps de leur séjour, indique-t-il.

On travaille en équipe ensemble pour essayer de créer une dynamique pour encadrer et accueillir les nouveaux arrivants pour ne pas qu’ils se sentent laisser pour compte.

Cette offre est valide pour tous ceux qui veulent s’installer dans les régions de Montmagny, L’Islet, Kamouraska, Rivière-du-Loup, Témiscouata et Les Basques jusqu’à la fin du printemps.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !