•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous les Néo-Écossais vaccinés d'ici la fin juin, promet le premier ministre

La Nouvelle-Écosse signale 3 nouveaux cas de COVID-19 et lève des restrictions dans la région d'Halifax.

Iain Rankin en conférence de presse devant des drapeaux de la Nouvelle-Écosse.

Iain Rankin, premier ministre de la Nouvelle-Écosse, le 2 mars 2021.

Photo : Len Wagg / Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Radio-Canada

D’ici la fin du mois de juin, tous les résidents de la Nouvelle-Écosse devraient avoir reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19, a affirmé jeudi le premier ministre de la province, Iain Rankin.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Il appuie ses estimations sur les recommandations du comité fédéral sur l’immunisation, qui a déclaré mercredi qu’un délai de quatre mois entre les deux injections requises pour protéger une personne de la COVID-19 était désormais acceptable.

C’est un délai plus long qu’avant. Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a pris cette décision après avoir examiné les résultats des études plus récentes sur l’efficacité des vaccins contre la COVID-19.

La Nouvelle-Écosse avait l’habitude de mettre de côté certaines doses du vaccin à chaque livraison, afin de s’assurer que les personnes vaccinées une première fois reçoivent leur deuxième dose dans les délais recommandés. Cette pratique ne devrait plus être nécessaire pour le moment.

Le premier ministre Rankin a promis plus de détails sur cette mise à jour de la stratégie vaccinale de la province lors du point de presse de vendredi, aux côtés du médecin hygiéniste en chef.

Levée de certaines restrictions dans la région d'Halifax

Alors que la Nouvelle-Écosse continue d'observer une faible augmentation du nombre de cas de COVID-19 sur son territoire, la province lève les restrictions en vigueur depuis le 27 février dans la grande région d'Halifax.

À compter de vendredi à 8 h, les restaurants et les établissements détenant un permis de vente d’alcool pourront fermer une heure plus tard. Ils devront cesser de servir toute nourriture et tout alcool à 22 h et fermer leurs portes à 23 h.

De plus, les événements sportifs et culturels seront à nouveau autorisés. Les entraînements de sports et répétitions artistiques pourront se poursuivre, avec un maximum de 60 personnes au lieu de 20. D'ailleurs, les gymnases des écoles pourront rouvrir au public dès samedi.

Ces mesures devaient initialement prendre fin le 26 mars.

La semaine dernière, nous étions inquiets de l'augmentation du nombre de cas à Halifax, mais le nombre de cas cette semaine nous permet d'assouplir les restrictions plus tôt que prévu, a déclaré le premier ministre Iain Rankin par voie de communiqué jeudi.

Un autobus à Halifax.

Les collectivités touchées par les restrictions incluaient les régions urbaines et suburbaines d'Halifax, y compris : Halifax, Dartmouth, Bedford, Sackville, Cole Harbour, Eastern Passage, Middle Porters Lake, Fall River, Enfield, Lantz, Hammonds Plains, Herring Cove, les collectivités de Preston, Lake Echo, Timberlea, Tantallon, Mount Uniacke et St. Margaret’s Bay (archives).

Photo : CBC / Robert Short

Les restrictions dans les foyers de soins demeurent toutefois en place jusqu'au 27 mars. Les résidents ne peuvent recevoir que leurs aidants désignés et ne peuvent sortir que pour un rendez-vous médical ou pour une promenade en voiture.

Trois nouveaux cas de COVID-19

Pour la deuxième journée de suite, la province a signalé jeudi trois infections supplémentaires.

Les trois nouveaux cas de COVID-19 signalés jeudi ont été décelés dans la région centrale, qui comprend Halifax. Deux d'entre eux sont liés à des cas déjà connus des autorités, et le troisième fait l'objet d'une enquête.

Alors que quatre rétablissements ont été enregistrés, le total de cas actifs diminue sensiblement, passant de 30 à 29.

Le médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, Robert Strang, se dit ravi de voir que les efforts pour contenir le virus portent leurs fruits et il appelle la population à continuer à faire preuve de prudence.

Dépistage massif

Les laboratoires en Nouvelle-Écosse ont analysé mercredi 6551 tests de dépistage de la COVID-19. Mardi, un record de 6875 tests avaient été analysés.

Robert Strang en conférence de presse.

Le docteur Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le 2 mars 2021 à Halifax.

Photo : Len Wagg / Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

Le docteur Robert Strang remercie la population qui a accepté de subir un test au cours de la dernière semaine.

Le nombre record de tests effectués nous aide à obtenir un meilleur aperçu de l'activité du virus, a-t-il expliqué.

Selon le gouvernement, 37 590 doses du vaccin contre la COVID-19 ont été administrées dans la province, et 14 219 Néo-Écossais ont reçu deux doses, en date du 4 mars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !