•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Opposition aux pipelines : une manifestation se solde par 4 arrestations à Vancouver

Un petit groupe de manifestants dont certains sont assis au centre d'une intersection fait face à deux policiers debout, de dos.

Des manifestants occupent l'intersection des rues Hastings et Clark, près du port de Vancouver, pour protester contre une peine d'emprisonnement infligée à un manifestant antipipelines.

Photo : Radio-Canada / Chantelle Bellrichard

Radio-Canada

Quatre personnes ont été arrêtées, mercredi soir, dans la foulée d’une manifestation organisée par de jeunes Autochtones à l’intersection des rues Hastings et Clark, un carrefour important situé près du port de Vancouver.

La manifestation, organisée par un groupe appelé les Braided Warriors, a commencé mardi soir et avait pour but de dénoncer la peine de prison de 90 jours infligée ce jour-là à Stacy Gallagher, un militant autochtone opposé à l'expansion du pipeline Trans Mountain.

La juge de la Cour suprême de la Colombie-Britannique Shelley Fitzpatrick lui reproche d’avoir violé une injonction interdisant les manifestations sur les sites de Trans Mountain à Burnaby en 2019.

Selon la police de Vancouver, environ 75 personnes ont participé au blocage et 4 d’entre elles, des adultes, ont été arrêtées pour avoir refusé de quitter l'intersection. Elles ont par la suite été libérées sous promesse de comparaître devant le tribunal.

La police de Vancouver soutient fermement la liberté fondamentale des peuples de se rassembler pacifiquement, de manifester et d'exprimer leurs opinions, et ce groupe a eu une journée entière pour le faire, a déclaré le sergent Steve Addison par voie de communiqué.

Lorsqu'il a été évident que certains manifestants n'avaient pas l'intention de partir, les agents ont été contraints de les arrêter pour rouvrir l'intersection à tous les usagers de la route.

Le trafic entrant et sortant du port a été temporairement bloqué en raison de la manifestation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !