•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Thierry Karsenti accusé de contacts sexuels sur un enfant

Le professeur Thierry Karsenti, de l'Université de Montréal.

Thierry Karsenti a été suspendu de ses fonctions au Département de psychopédagogie et d'andragogie de l'Université de Montréal.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le professeur Thierry Karsenti a été arrêté le 23 février dernier à son domicile de Brossard par le Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) pour des « infractions d'ordre sexuel » qu'il aurait commises sur un mineur de 11 ans.

Connu pour son expertise en matière d'éducation numérique, M. Karsenti, qui est âgé de 52 ans, a fait l'objet d'une plainte déposée en 2019 pour des événements qui seraient survenus entre 2015 et 2017, à Brossard.

Il fait face à des accusations de contacts sexuels avec une personne âgée de moins de 16 ans, selon le SPAL.

Thierry Karsenti doit comparaître vendredi matin au palais de justice de Longueuil.

En attendant, il a été relâché sous conditions; il lui est notamment interdit de communiquer avec la victime ou sa famille ou de se présenter chez cette dernière. Il doit aussi informer les autorités de tout changement d'adresse.

La police a fait appel à la population afin de retrouver d'autres personnes qui auraient pu être victimes du professeur. Des éléments d'enquête nous portent à croire que le suspect aurait pu faire d'autres victimes, a indiqué le SPAL.

Les circonstances entourant les gestes allégués n'auraient pas de lien avec les activités professionnelles de M. Karsenti, qui enseigne à l'Université de Montréal.

Dans la foulée de ces accusations, l'Université de Montréal a décidé de suspendre pour une période indéterminée M. Karsenti de ses fonctions.

Il agissait à titre de professeur au Département de psychopédagogie et d'andragogie et se trouvait aussi à la tête de la Chaire de recherche du Canada sur le numérique en éducation.

La direction de l'Université a dit avoir pris connaissance de l'arrestation de M. Karsenti mercredi, lorsque la police de Longueuil a annoncé par communiqué être à la recherche d'autres victimes potentielles.

Avec des informations de Jacques Bissonnet et de La Presse canadienne

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.