•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Air Canada accepterait de rembourser les clients dont le vol a été annulé

Le rétablissement des routes régionales et la protection des emplois pourraient aussi être de mise.

Un Airbus A320-200 de la compagnie Air Canada en vol

Il s’agit d’une des conditions pour obtenir une aide financière supplémentaire d'Ottawa.

Photo : Reuters / Ben Nelms

Radio-Canada

Air Canada a accepté d’offrir un remboursement aux clients dont le vol a été annulé en raison de la COVID-19. Il s’agit là d’une des conditions pour avoir accès à un éventuel plan d’aide du gouvernement fédéral pour les compagnies aériennes, selon ce qu’a révélé une source à CBC News.

Le président du groupe syndical Unifor, Jerry Dias, a également déclaré à CBC News avoir discuté avec Air Canada et les représentants du gouvernement fédéral. Ceux-ci lui auraient confirmé que la compagnie aérienne a accepté il y a longtemps d’offrir un remboursement en échange d’un plan de sauvetage financier.

Air Canada a répondu à CBC News qu’elle ne commentera pas cette information pour l’instant puisque les négociations avec Ottawa ne sont pas terminées.

Les compagnies aériennes canadiennes ont jusqu’à présent reçu 1,7 milliard de dollars en aide financière par le biais de la Subvention salariale d’urgence du Canada (SSUC), selon un représentant du gouvernement fédéral.

Toute aide financière supplémentaire d’Ottawa pour répondre aux défis de la pandémie devra répondre à certaines conditions, dont :

  • rembourser les clients dont le vol a été annulé;
  • rétablir les routes régionales au Canada;
  • protéger les emplois dans le secteur aérien.

Nous continuons de mettre l’accent sur ces points dans nos discussions avec les compagnies aériennes, a assuré la source gouvernementale à CBC News.

Dans un pays aussi vaste que le Canada, il est essentiel de conserver les liens entre les citoyens et les communautés. Maintenir un secteur aérien canadien compétitif est une priorité.

Une citation de :Source gouvernementale anonyme

Dans le rapport sur ses résultats financiers du 12 février, Air Canada a déclaré qu’elle venait de fermer le livre sur l’année la plus sombre de l’histoire de l’aviation commerciale.

Avec les informations de Peter Zimonjic de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !