•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Elladj Baldé, le nouveau souffle du patinage artistique

Elladj Baldé dans les airs, la tête en bas, en train de réaliser un saut périlleux arrière. Il est au-dessus d'un lac gelé.

Elladj Baldé réalise une figure aérienne sur le lac Minnewanka, dans le parc national Banff.

Photo : Paul Zizka

Patineur artistique noir et ex-membre de l'équipe canadienne, Elladj Baldé veut changer sa discipline. Il souhaite se servir du succès de ses chorégraphies, qui font sensation sur les réseaux sociaux, pour diversifier ce sport et l’ouvrir aux minorités.

Les vidéos de ses chorégraphies, vues plus de 20 millions de fois sur les réseaux sociaux, ont pour la plupart été filmées sur des patinoires de quartiers à Calgary.

C’est d’ailleurs sur l’une de ces patinoires, au parc Green, dans le sud-ouest de la ville, qu'il nous a donné rendez-vous.

C’est ici que tout a commencé. C’est dans ce parc que nous avons enregistré la première vidéo qui a explosé sur Internet, se rappelle-t-il.

Ma fiancée et moi, nous promenions notre chien juste à côté, lorsque l’on a aperçu la patinoire du quartier. Je suis retourné à la maison chercher mes patins et on a décidé de faire une vidéo pour la plateforme TikTok, sur laquelle on venait de s’inscrire, confie-t-il.

Dans cette vidéo, on le voit s’élancer sur la patinoire vêtu d’un chandail à capuchon et danser de façon complètement décomplexée sur la glace.

Apprenez à faire le Moonwalk sur la glace

Une fois les patins aux pieds, que ce soit sur du rap, du hip-hop ou du funk, il bouscule les conventions du patinage artistique et de la danse sur glace. Sa créativité et sa sensibilité sont le reflet de son identité.

Les débuts

Il est né à Moscou, d’un père guinéen et d’une mère russe. La famille a d’abord émigré en Allemagne avant de déménager à Montréal.

Poussé par sa mère passionnée de sport, il s'initie au patinage artistique à son arrivée au Canada. Souvent le seul patineur noir sur la glace, il a longtemps eu l’impression de brimer sa véritable personnalité.

Je ne me sentais pas très accepté dans ce milieu-là à mes débuts au Québec. C’était vraiment difficile pour moi, mais surtout pour ma mère, elle qui a tout donné pour que je puisse patiner, explique-t-il.

Elladj Baldé jeune sur une patinoire intérieur. Il pose pour la photo.

Elladj Baldé a débuté le patinage à l'âge de six ans au Québec.

Photo : Elladj Baldé

C'est parce que j’ai grandi dans un environnement pareil que je n’étais pas authentique, raconte-t-il.

Au cours des dernières années de sa carrière de sportif de haut niveau, une rencontre a changé sa vision de la discipline.

J’ai vu patiner un homme qui s’appelle Maxime-Billy Fortin, un patineur d’origine haïtienne. Il faisait du hip-hop, de la pop, des quadruples, des triples axels. J’étais fasciné par son style. Ça a vraiment changé la façon dont moi je me voyais en temps que patineur noir, confie-t-il.

Maxime Billy-Fortin en compétition.

Maxime Billy-Fortin, lors des championnats canadiens de patinage artistique à Vancouver, le vendredi 18 janvier 2008.

Photo : La Presse canadienne / JONATHAN HAYWARD

Depuis la fin de sa carrière et dans l’élan du mouvement Black Lives Matter, il a fondé un organisme visant à favoriser la diversité dans le patinage au niveau mondial.

Plusieurs grands noms du patinage tels que la Française Surya Bonaly l’appuient déjà dans sa démarche.

Sur une patinoire, Surya Bonaly donne des instructions à des jeunes.

La championne de patinage artistique Surya Bonaly transmet sa passion à des jeunes de Kapuskasing.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

On a un programme où l’on travaille avec les jeunes. On leur donne une paire de patins, et ce dont ils ont besoin financièrement pour faciliter les choses, afin qu’ils puissent vraiment se concentrer sur le succès et peu importe ce que veut dire le succès pour chacun, dit Elladj Baldé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !