•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Oilers balayés par les Maple Leafs

Des joueurs des Maple Leafs célèbrent après avoir marqué un but face aux Oilers.

Les Maple Leafs ont battu les Oilers pour une troisième fois de suite.

Photo : La Presse canadienne / JASON FRANSON

Les Oilers ont finalement réussi à marquer, mettant fin à une séquence sans succès de 154 minutes et 9 secondes, mais les Maple Leafs ont tout de même remporté un troisième match consécutif à Edmonton, cette fois par le pointage de 6-1.

Jimmy Vesey a été l’unique marqueur du premier tiers, puis il a doublé l’avance des visiteurs tôt en deuxième avec son quatrième but de la saison. Toronto s’est donné une avance de 4-0 grâce à des buts de John Tavares et de Ilya Mikheyev.

Ryan Nugent-Hopkins a inscrit le premier but des Oilers en huit périodes, mais avant la fin de l’engagement, William Nylander a redonné une priorité de quatre buts aux siens.

Zach Hyman a été l’autre marqueur en troisième période.

Toronto a marqué deux fois en cinq avantages numériques. Les Leafs ont été disciplinés, n’écopant d’aucune punition lors de la rencontre, privant les Oilers de leur arme de prédilection.

Les Maple Leafs ont remporté leurs trois matchs de ce voyage à Edmonton en envoyant dans la mêlée trois gardiens différents. Jack Campbell, samedi et Michael Hutchison, lundi ont blanchi les Oilers. Mercredi, Frederik Andersen a fait face à 27 tirs pour mériter sa 12e victoire en 17 sorties.

Son vis-à-vis Mike Smith a reçu 32 lancers dans la défaite, sa deuxième de la saison.

Avec ce revers, les Oilers se retrouvent au 3e rang de la division Nord, 1 point derrière les Jets et 10 points derrière les Leafs. Edmonton détient une avance de 3 points sur le Canadien, mais Montréal a joué quatre matchs de moins.

Aucune explication

Avant de subir ces trois revers consécutifs, les Oilers avaient remporté 11 de leurs 13 derniers matchs. Connor McDavid avait peine à expliquer comment l'équipe de l'heure dans la LNH a pu se transformer en une formation qui accorde 13 buts en trois rencontres et qui n'en marque qu'un seul.

Ils ont bien joué, pas nous, c’est ce qui arrive.

Une citation de :Connor McDavid, capitaine, Oilers

Tout en rappelant que l'équipe présente tout de même une fiche de 11 gains à ses 16 derniers matchs, le capitaine croit qu'il faut oublier ces trois matchs et se concentrer sur les Flames et les Sénateurs, qui seront les prochains adversaires.

De son côté, l'entraîneur-chef Dave Tippet dit n'avoir vu aucune amélioration au sein de sa formation au cours de ces trois rencontres. On s'est fait battre lors du premier match, on s'est fait battre lors du deuxième match et on s'est fait battre lors du troisième match, c'est très inquiétant de voir une même situation se répéter soir après soir.

Le retour du trio prodigue

S’il y avait plus eu plus que zéro spectateur dans les gradins, l’annonce de la formation partante des Oilers aurait sans doute été accueillie par de nombreux cris et une salve d'applaudissements.

Pour la première fois de l'année, l'entraîneur-chef Dave Tippett a réuni au sein d’un même trio Leon Draisaitl, Kailer Yamamoto et Ryan Nugent-Hopkins.

La saison dernière, les trois joueurs ont été électrisants quand ils ont joué ensemble. Ils ont disputé 24 matchs au sein du même trio. Au cours de ces 24 rencontres, ils ont inscrit 29 buts à forces égales.

Depuis le début de la saison, c’est Dominik Kahun qui a joué aux côtés de Draisaitl et Yamamoto, Dave Tippett préférant voir Nugent-Hopkins évoluer avec Connor McDavid.

Les supporteurs étaient nombreux à demander le retour de ce trio, ils ont dû attendre 25 matchs avant d’être exaucés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !