•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sondage sur le retour du Northlander : 69 % des répondants intéressés

Un train d'Ontario Northland.

La province continue d'étudier un possible retour des trains de passagers entre Toronto et Cochrane.

Photo : Rebecca McGlynn

Radio-Canada

Selon un sondage mené par le ministère des Transports de l’Ontario, plus du deux tiers des répondants affirment qu'ils comptent essayer un futur service ferroviaire le long du corridor entre Toronto, North Bay, Timmins et Cochrane, si les coûts sont équivalents à celui du transport par autocar.

Le sondage a été mené à l’automne auprès de plus de 7200 personnes.

Parmi eux, 56 % ont indiqué avoir utilisé l’ancien service de train de passagers, le Northlander, lors des deux dernières années de fonctionnement.

La possibilité de travailler ou lire en voyageant et les conditions routières hivernales sont les deux principales raisons pour lesquelles ils avaient choisi de prendre le train.

À l’opposé, un horaire inadéquat est la principale raison donnée par les répondants qui n’ont pas pris le Northlander pendant cette période.

D’autres ont mentionné les temps de voyage trop longs et les tarifs trop élevés.

Le ministère des Transports indique que ces réponses l’aideront à explorer les possibilités de réintroduction d’un service de transport ferroviaire de passagers le long du corridor ferroviaire.

Un train de passagers arrêté à une gare.

Le Northlander a été en service de 1976 à 2012.

Photo : CTON

Dans une déclaration écrite envoyée à Radio-Canada, Lee Alderson, porte-parole du ministère des Transports, indique que le ministère continue de préparer une analyse de rentabilité en partenariat avec Metrolinx et la Commission de transport Ontario Northland.

Il précise que la province accélère l’examen de la voie ferrée dans la région de North Bay.

« L’examen des voies est une étape essentielle pour identifier les besoins en matière de sécurité et d’amélioration des infrastructures afin de soutenir une éventuelle expansion des services de train de passagers. »

— Une citation de  Lee Alderson, porte-parole du ministère des Transports

Aucun échéancier n’a été fixé pour les prochaines étapes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !