•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Estrie passera en zone orange dès lundi prochain

La rue Wellington Nord, à Sherbrooke

La rue Wellington Nord, à Sherbrooke

Photo : Radio-Canada / Radio-Canada : André Vuillemin

Radio-Canada

L’Estrie passera en zone orange dès lundi prochain, a annoncé le premier ministre François Legault, mercredi, lors d’un point de presse.

Les régions de la Capitale-Nationale, de la Mauricie-Centre-du-Québec et de Chaudière-Appalaches passeront elles aussi en zone orange.

Montréal, Laval, la Montérégie, les Laurentides et Lanaudière demeureront quant à elles en zone rouge, confirme le premier ministre.

Le passage en zone orange signifie que le couvre-feu sera désormais à 21 h 30 en Estrie.

Les salles d'entraînement, les salles de spectacle et les restaurants pourront à nouveau ouvrir jusqu'à 21 h.

Les activités parascolaires pourront quant à elles reprendre dès le 15 mars partout dans la province. Ça va faire du bien aux jeunes, a souligné le premier ministre.

En ce qui concerne les lieux de culte, ils pourront désormais accueillir 100 personnes au lieu de 25 actuellement.

Pas un relâchement, martèle Horacio Arruda

On assouplit. Mais on ne relâche pas, a néanmoins martelé le directeur national de santé publique, Horacio Arruda.

On assouplit avec un risque calculé. [...] Rien ne peut garantir qu’on ne reviendra pas au rouge dans ces régions-là.

Une citation de :Horacio Arruda, directeur national de santé publique

Selon le Dr Arruda, les règles restent quand même sévères au Québec comparativement à d’autres régions du monde. Tout dépend du respect des consignes, insiste-t-il.

Selon le premier ministre, des annonces supplémentaires concernant des assouplissements dans le sport seront faites la semaine prochaine.

François Legault craint également une recrudescence des cas dans les prochaines semaines. Il y a un risque réel de troisième vague, a-t-il appuyé. Tout le monde est tanné, mais il faut rester prudent, insiste-t-il.

À l'heure actuelle, la vaste majorité des Québécois, environ 85 %, vivent en zone rouge.

Des restaurateurs se disent prêts

Alexandre Côté, propriétaire du Pizzicato, à Sherbrooke, se dit prêt à accueillir les clients dès la semaine prochaine. C’est sûr qu’on va être un peu rouillés, mais c’est comme la bicyclette, ça ne se perd pas, croit-il.

Je suis sûr qu’au jour 1 de l’annonce, ça va rouler. En juin dernier lorsqu’on a rouvert, qu’on [était] un mardi ou un vendredi, c’était plein. Ça roulait.

Une citation de :Alexandre Côté, propriétaire du Pizzicato, à Sherbrooke

De son côté Olivier Audet, directeur général du Collège du Mont-Sainte-Anne, croit que des allègements sont plus que nécessaires au niveau du sport parascolaire. Allons-y au rythme qu’il faut. Ça, il n’y a aucun problème. Mais on est capables de reprendre la compétition. On est capables de faire des choses avec [les jeunes] pour qu’ils puissent bouger, dit-il.

Ça va aider leur motivation scolaire, c’est sûr et certain. Et ça, c’est très important.

Une citation de :Olivier Audet, directeur général du Collège du Mont-Sainte-Anne

Bernard Caza, directeur artistique du Vieux Clocher de Magog, se dit prêt lui aussi. La salle est prête. Nous sommes prêts pour opérer dès qu’on le peut, lance-t-il.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !