•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un gin de Bécancour pour la Fondation québécoise du cancer, inspiré par un Trifluvien

Jean Beauchesne qui sourit, assis sur sa galerie de maison.

À la fin juin 2020, Jean Beauchesne a appris qu'il avait un cancer du côlon et des métastases au foie.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

La distillerie du Quai offre un nouveau gin pour soutenir la Fondation québécoise du cancer. Pour chaque bouteille vendue, un dollar sera remis pour la cause.

Cette initiative est née de l'amitié entre le propriétaire de la distillerie du Quai, Jean-François Rheault et l'attaché de presse de Louise Charbonneau, Jean Beauchesne. Ce dernier lutte actuellement contre un cancer.

C’est suite à mon diagnostic de cancer en juin dernier que j’ai décidé de faire une liste d’écoute Spotify de type disco, raconte Jean Beauchesne, de Trois-Rivières.

Il a proposé à son ami d'utiliser sa sélection musicale pour faire un gin au profit de la Fondation québécoise du cancer.

Jean-François Rheault a tout de suite accepté de brasser un gin pour la cause.

On se sent pris au dépourvu, on se demande comment on peut aider. Nous, c’est comme ça qu’on a trouvé pour aider, souligne le propriétaire de la distillerie du Quai, située à Bécancour.

Le gin a été brassé avec la liste de lecture qui jouait à côté pendant tout le processus.

C’est vraiment prouvé que les basses fréquences vont venir jouer sur les molécules du liquide. Je ne suis pas sûr que c’est décelable dans le goût. Ceci dit, l’effet est sûrement très positif, car notre gin est vraiment excellent, soutient M. Rheault.

La façade d'un immeuble où on peut y lire Distillerie du quai.

La distillerie du Quai est située dans une ancien caisse Desjardins, à Bécancour.

Photo :  Facebook / @distillerieduquai

Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la course virtuelle contre le cancer de Dumoulin Compétition.

Pour cette cinquième année, les organisateurs espèrent récolter plus de 20 000 $ pour la cause.

La directrice du centre régional et hôtellerie de la Mauricie pour la Fondation québécoise du cancer, Luce Girard, souligne que chaque don fait une différence pour les personnes atteintes de la maladie.

Si vous faites un don de 50 $, vous permettez à quelqu’un de la Mauricie qui est en période de traitement de recevoir deux massages, donne en exemple Mme Girard.

La maladie n’a d’ailleurs pas pris de répit malgré la pandémie. La fondation a dû s’adapter à cette nouvelle réalité en donnant par exemple des ateliers d’art thérapie de nutritionniste, kinésiologie et yoga en ligne. Il y a aussi une ligne de soutien avec des experts en santé tant pour accompagner dans la santé physique que psychologique. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !