•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux robots-chiens rejoignent l’équipe de la raffinerie Scotford de Shell

Un robot-chien jaune devant des escaliers.

Shell fait appel à des robots-chiens sur le site de ses raffineries Scotford, en Alberta, et Pernis, à Rotterdam, aux Pays-Bas.

Photo : Boston Dynamics

Radio-Canada

Shell forme actuellement deux robots-chiens qui effectueront des opérations de maintenance et de sécurité sur le site de la raffinerie Scotford, près d’Edmonton. 

Le but est de les utiliser pour des inspections de maintenance de base, explique Conal MacMillan, responsable des relations externes de l’entreprise. Les deux robots, baptisés Bolt et Gadget, pourraient également effectuer des missions de sécurité et des interventions d’urgence, précise-t-il. 

Bolt et Gadget sont des robots Spot de l’entreprise Boston Dynamics. Ce modèle de robot quadrupède est proposé à la vente depuis juin au prix de 74 500 dollars américains. Il est notamment utilisé par la police d’État du Massachusetts, aux États-Unis.

Conal MacMillan explique qu’ils sont capables de détecter la chaleur et de balayer leur environnement en trois dimensions. L’un d’eux a une vision à 360 degrés grâce à une caméra à la place de la tête et l’autre a la capacité de manipuler des objets. 

À l’heure actuelle, pour ce qui est de ce que l’on peut faire, les possibilités sont sans fin.

Une citation de :Conal MacMillan, responsable des relations externes de Shell

Mais tant que nous ne saurons pas parfaitement comment manipuler le bras et utiliser le robot, nous allons avancer doucement, progressivement, précise le responsable de Shell.

Il est possible de guider les robots à distance grâce à une télécommande qui ressemble à une manette de jeu vidéo et est équipée d’un écran de contrôle. Les robots peuvent aussi fonctionner de façon autonome, ajoute Conal MacMillan.

Il rappelle que Shell utilise déjà des drones pour ses inspections aériennes et des robots pour le nettoyage de l'intérieur des immenses cuves de la raffinerie. Cela évite de devoir placer un employé dans une situation dangereuse. 

La formation de Bolt et Gadget - et des employés qui travailleront avec eux - devrait être terminée à la fin du mois. Les deux robots-chiens pourraient être déployés sur le site albertain d’ici l’été.

D’après les informations d’Edmonton AM

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !