•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des enfants privés de soins et négligés dans les foyers de la Saskatchewan

Une silhouette d'une jeune fille, vue à travers une vitre givrée.

Le rapport dévoilé mercredi demande au gouvernement provincial de mettre en œuvre un plan d’action pour permettre aux foyers de résoudre les lacunes du système. (archives)

Photo : getty images/istockphoto / stevanovicigor

Radio-Canada

Un nouveau rapport de la protectrice des enfants de la Saskatchewan, Lisa Broda, décrit des cas de négligence, de manque de soins et de mauvaise formation du personnel au sein des foyers de groupe.

Le rapport de 28 pages, présenté mercredi, dévoile les situations dans lesquelles se trouvent les enfants placés dans ces foyers. Selon Lisa Broda, l’enquête a révélé de nombreux problèmes systémiques au sein du ministère des Services sociaux.

Mme Broda a mis en commun des alertes et des plaintes reçues de la part d’enfants, de parents, de membres du personnel et de travailleurs sociaux sur une longue période. La découverte d’un enfant de 7 ans dénudé et perdu dans le nord de Saskatoon après s’être enfui de son foyer en juin 2020 a déclenché l’enquête. Cette situation aurait pu finir en tragédie, selon Lisa Broda.

Dans ce cas précis, les évaluations et les informations clés relatives aux enfants atteints d'autisme ou de retards cognitifs ont été fournies avant que les enfants ne soient placés dans le foyer. Par conséquent, grâce à ces informations, et compte tenu des références déclarées par le gérant du foyer, ces enfants auraient dû recevoir des soins sécuritaires et de qualité.

Une enquête a découvert que ce foyer précis avait des problèmes d'effectifs ainsi que des problèmes de violences et de négligence médicale envers les enfants. Le rapport détaille aussi les allégations de comportement inapproprié et d'absence de mesures contre la COVID-19 dans ce foyer du quartier de Lawson Height, à Saskatoon.

C'est un problème de longue date qui, je pense, a empiré au cours des cinq dernières années.

Une citation de :Lisa Broda, protectrice des enfants de la Saskatchewan

Des recommandations

La protectrice des enfants demande au gouvernement provincial de mettre en œuvre un plan d’action clair et précis pour permettre aux foyers de résoudre les lacunes du système.

Elle appelle le ministère des Services sociaux de la Saskatchewan à créer un rôle de superviseur responsable de la surveillance et du contrôle des foyers.

Le rapport exige aussi l'élaboration de définitions et de normes de qualité des soins, l’augmentation des effectifs et la vérification des qualifications du personnel qui travaille avec les enfants ayant des besoins particuliers.

La porte-parole de l'opposition en matière des services sociaux, Meara Conway, s'est dit choquée par le contenu de ce rapport et souligne la responsabilité du gouvernement. Elle s’indigne du manque de précaution et de sécurité dans les foyers de groupe et particuliers. Par ailleurs, elle pointe du doigt le manque de surveillance et l’insuffisance de ressources.

De son côté, le gouvernement provincial dit accepter les recommandations de Lisa Broda. Dans un communiqué de presse, le ministère des Services sociaux affirme qu'il fournira sa réponse officielle dans les semaines à venir avec des détails sur les améliorations futures.

Avec les informations de Gregory Wilson, Charles Le Bourgeois et Mickey Djuric

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !