•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vent de solidarité pour Wabaseemoong après des actes racistes

Six personnes regardent la caméra en levant leur pouce dans un entrepôt.

Plus de 60 entreprises se sont rassemblées pour offrir des paquets cadeaux aux jeunes des communautés de Wabaseemoong

Photo : Kenora Chiefs Advisory

Radio-Canada

Le chef des nations indépendantes de Wabaseemoong remercie la soixantaine d’entreprises de Kenora qui ont montré leur soutien à la communauté dans sa lutte contre une éclosion de COVID-19.

Plus de 60 entreprises locales se sont rassemblées pour offrir 352 paquets cadeaux - dont des jeux, des collations, des cartes cadeaux - aux jeunes de la communauté présentement confinée.

Les dons, qui ont été coordonnés par la propriétaire du restaurant Cornerstone Pam Viinika et par le propriétaire du Sweet Lake of the Woods Alexis Pemsky, s’élèvent à plus de 20 000 dollars.

Selon Mme Viinika, les commerces voulaient montrer leur soutien aux membres des nations indépendantes de Wabaseemoong visés par des actes racistes.

Payage de la réserve White Dog.

Les nations indéepndantes Wabaseemoong représentent 2000 personnes, dont la majorité vivent sur le territoire des réserves White Dog, Swan Lake et One Man Lake, près de Kenora.

Photo : nations indépendantes Wabaseemoong

La Commission ontarienne des droits de la personne avait dénoncé plus tôt cette semaine le refus de commerçants de Kenora de laisser entrer des Autochtones dans leur commerce ou de leur louer une chambre d’hôtel.

Les nations indépendantes de Wabaseemoong, des Premières Nations situées au nord-ouest de Kenora, ont été mises en confinement le 10 février après que plusieurs membres des communautés eurent reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

Nous voulons dire ''Miigwetch'' à ces entreprises pour leur soutien et l’exemple qu’elles donnent à la communauté.

Une citation de :Waylon Scott, chef des nations indépendantes de Wabaseemoong

Dans des moments comme celui-ci, où l'on voit tant de choses négatives sur les médias sociaux et dans les médias, le fait d'avoir un groupe d'entreprises locales solidaires et qui montrent leur soutien à notre communauté, ça représente beaucoup, a déclaré par voie de communiqué le chef Waylon Scott.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !