•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

T.-N.-L. espace les doses entre les vaccins alors que les cas de COVID-19 régressent

Une infirmière prépare une dose du vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19 le 28 décembre 2020 à Burgbernheim, en Allemagne.

Une infirmière prépare une dose du vaccin de Pfizer-BioNTech contre la COVID-19.

Photo : Reuters / Hannibal Hanschke

Radio-Canada

Le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador annonce mercredi le rétablissement de 57 personnes qui avaient contracté la COVID-19, et seulement trois nouvelles infections au coronavirus.

Cela fait diminuer, de 203 à 149, le nombre de cas actifs de COVID-19 connus des autorités de santé publique de la province.

Le 20 février, la province avait un record de 434 cas actifs.

Neuf personnes atteintes de COVID-19 demeuraient hospitalisées à Terre-Neuve-et-Labrador, mercredi. Trois d'entre elles se trouvaient aux soins intensifs, comparativement à cinq la veille.

Tous les nouveaux rétablissements sont remarqués dans l’est de Terre-Neuve, sauf un qui est dans l’ouest. C’est aussi dans l’est que l’on a dépisté les trois nouveaux cas, qui sont en lien avec des personnes que l’on savait déjà atteintes.

La docteure Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador, a qualifié de bonne nouvelle le fait que tous les nouveaux diagnostics positifs des derniers jours sont liés à des cas déjà connus. Cela nous indique que nous allons dans la bonne direction, a-t-elle mentionné.

Janice Fitzgerald en conférence de presse.

La docteure Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador, le 3 mars 2021.

Photo : Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador

Seulement 245 tests de dépistage ont été effectués dans les 24 dernières heures à travers la province.

Le nombre de tests diminue parce que les gens ont moins de contacts, et moins de personnes ont de symptômes, affirme la Dre Fitzgerald. Cela démontre que les gens suivent les recommandations de la santé publique.

Quatre mois entre les deux doses du vaccin

Une fiole du vaccin d'AstraZeneca sorti de la boîte dans laquelle les fioles sont livrées.

Terre-Neuve-et-Labrador recevra la semaine prochaine une première livraison de 7000 doses du vaccin d’AstraZenaca contre la COVID-19

Photo : Reuters / Hannibal Hanschke

Terre-Neuve-et-Labrador prévoit vacciner davantage de personnes que prévu en mars, ont annoncé mercredi la DreFitzgerald, le premier ministre Andrew Furey et le ministre de la Santé, John Haggie. Les trois médecins ont adopté un ton résolument optimiste lors de leur point de presse, mercredi. M. Furey a évoqué une lumière au bout du tunnel, un an après le début de la pandémie.

La province va désormais espacer davantage les deux doses recommandées du vaccin. Il pourra s’écouler quatre mois entre la première et la deuxième dose.

Selon la DreJanice Fitzgerald, il y a maintenant suffisamment de preuves qui démontrent que la première dose protège la personne vaccinée pendant plusieurs semaines. Cette preuve d’une protection plus longue est l’une des raisons justifiant cette décision, déclare-t-elle.

Plus tard mercredi, le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) recommandait justement de laisser passer jusqu'à quatre mois entre les deux doses.

Cela nous permettra de protéger d’ici la fin mars près de 40 000 personnes de plus que prévu avec une dose d’un vaccin hautement efficace, a dit la DreFitzgerald. Cela nous aidera aussi à prévenir la maladie, les hospitalisations et les décès pendant une période cruciale où la maladie est plus présente et les vaccins en nombre limité.

Andrew Furey et Janice Fitzgerald assis à une longue table devant des drapeaux de Terre-Neuve-et-Labrador.

Le premier ministre Andrew Furey et la docteure Janice Fitzgerald, médecin hygiéniste en chef de Terre-Neuve-et-Labrador, le 3 mars 2021.

Photo : Gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador

D’après le premier ministre Furey, on devrait compter 80 000 citoyens vaccinés d’ici la fin du mois de mars, près du double des prévisions initiales.

Terre-Neuve-et-Labrador recevra la semaine prochaine une première livraison de 7000 doses du vaccin d’AstraZenaca contre la COVID-19, récemment approuvé par Santé Canada.

Comme ce vaccin est efficace pour les moins de 65 ans, mais n’est pas recommandé pour les 65 ans et plus, la province va préférer le vaccin de Moderna pour ce dernier groupe, a indiqué Janice Fitzgerald.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.